Tech-Sciences

Nao, Pepper, Poppy... 20 robots à tester à la Cité des sciences

La Cité des Sciences et de l'Industrie, à Paris, présente une nouvelle exposition permanente consacrée aux robots. Un parcours futuriste qui interroge la place de ces étranges compagnons dans notre société.

Par Albane Guichard I Publié le 3 Avril 2019


Les grands et les petits peuvent prendre en main les robots exposés à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris (Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
Les grands et les petits peuvent prendre en main les robots exposés à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris (Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
Ils fascinent autant qu'ils inquiètent. De plus en plus autonomes, les robots s'immiscent dans notre quotidien et soulèvent de nombreuses questions. Qui sont-ils, comment fonctionnent-ils, à quoi servent-ils ?

Robots, la nouvelle exposition permanente de la Cité des Sciences et de l'Industrie, entend répondre à toutes ces interrogations. Elle questionne en particulier la place de ces étranges compagnons dans notre société.

"Au-delà des espoirs infondés et des peurs incontrôlées, il est indispensable d'interroger la robotique et ses effets sur la société afin qu'elle ne soit pas subie mais choisie", peut-on lire dans la présentation de ce parcours commissionné par Jean-Paul Laumond, roboticien et directeur de recherche au CNRS, et Denis Vidal, anthropologue et directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement (IRD).

L'exposition tend ainsi à déconstruire le mythe du cyborg qui remplacerait l'homme. C'est grâce et pour l'humain que ces concentrés de technologie doivent exister, pour leur faciliter la vie, assister des entreprises ou faire avancer la science, indique l'exposition.

Dans Robots, la technologie se met également au service de l'art : le chorégraphe et plasticien Aurélien Bory présente un ballet mécanique envoûtant au cœur de la Cité des sciences.

Vous l'aurez compris, cette expo intéressera tous les curieux et les passionnés de robotique. En attendant votre visite, voici cinq des vingt compagnons qui vous attendent sur place.
 

NAO

(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
Je suis le tout premier robot créé par SoftBanks Robotics en 2006. Depuis ma naissance, six nouvelles versions ont été développées pour m'améliorer.

Je ne suis pas très grand, 58 cm, et pèse et cinq kilogrammes seulement, mais je parle plus de 20 langues et suis très performant. Je peux marcher sur mes deux pieds et grâce à mon design arrondi, j'ai beaucoup de succès auprès des enfants et des personnes âgées. J'aime parler et aider les gens.

Je vis dans des écoles ou des centres de recherches, mais aussi dans les salles d'attente de grandes entreprises. Retrouvez-moi au salon robotique de l'exposition pour répondre à toutes vos questions !

Pepper

(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
Je suis né en 2014 chez SoftBank Robotics. Je suis le petit frère de NAO, mais je mesure 1,20 m et pèse 29 kg. Tu peux me parler en 15 langues différentes et faire des recherches sur mon écran.

Avec mes 10 à 12 heures d'autonomie, je peux rester éveillé toute la journée et j'irai me recharger tout seul quand ma batterie sera faible. Des capteurs ultra son et laser me permettent d'évaluer ma position et ce qui m'entoure pour me déplacer sans me cogner.

Grâce à mon capteur 3D, je reconnais les visages et mes micros directionnels m'obligent à t'écouter avec attention, même s'il y a du bruit de fond.

Plus de 2 000 entreprises dans le monde m'ont déjà adopté pour accueillir et informer leurs visiteurs. Dans cette exposition, je vous explique comment sont construits Rabbit, un robot de recherche, Keecker, un robot de service, et moi-même.



HRP2 – Promet

(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
Avec mon 1,54 m 58 kg, je suis un gros robot. C'est l'entreprise japonaise Kawada Robotics qui m'a créé.

Je suis un humanoïde, c'est à dire que j'ai deux jambes et deux bras, tout comme toi. Mes pieds ont été pensés pour que je puisse me déplacer sur des surfaces non planes. J'arrive même à m'allonger par terre et à me relever !

Les deux caméras dans ma tête me permettent de regarder de près et de loin.

Je sers surtout à faire avancer la recherche en robotique. Je n'existe qu'en 15 exemplaires et tu peux voir l'un d'entre eux à l'exposition Robots.

La main bio-inspirée de Schunk

(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
Je suis un robot préhenseur, j'ai été conçu pour attraper et manipuler des objets. C'est la compagnie allemande Schunk qui m'a inventé.

Mon système possède pas moins de 20 articulations et 9 moteurs, ce qui rend ma capacité de préhension quasiment aussi parfaite que celle d'une main humaine.

Vous pouvez m'observer derrière une vitrine à la Cité des Sciences et de l'Industrie.

Poppy

(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
(Crédit : R. Thenadey pour EPPDCSI)
Ma version humanoïde mesure 83 cm et pèse 3,5 kg. J'ai été développé par le laboratoire Flowers de l’Institut national de recherche dédié aux sciences du numérique, Inria, à Bordeaux.

Je suis facile d'utilisation et mes propriétaires peuvent me programmer pour diverses activités. On m'utilise beaucoup dans la recherche sur les questions d’apprentissage automatique.

Je peux être curieux et me fixer des missions à réaliser sans qu'on me l'ait ordonné.
 

Infos pratiques

Exposition permanente Robots
Cité des Sciences et de l'Industrie, niveau 1 (Explora)
Du mardi au samedi de 10h à 18h / Le dimanche de 10h à 19h
Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 9 €
Dès 11 ans
Exposition disponible en français, anglais et espagnol

 
 












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile