Planète

Noël Mamère vs Laure Noualhat : La Terre pourra-t-elle nourrir 11 milliards d'humains ?

Laure Noualhat et Noël Mamère sont tous deux écologistes mais ont des points de vue bien différents sur la capacité à nourrir la population exponentielle de la planète. Débat.

Par Gérard Leclerc I Publié le 30 Août 2019


(Crédit : Andreas Licht / We Demain)
(Crédit : Andreas Licht / We Demain)
Retrouvez l'article complet dans  We Demain n°27, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne

En 1900, il n’y avait qu’un milliard et demi de Terriens. La planète en compte aujourd’hui 7,7 milliards, soit 6 milliards de plus en un seul siècle. Et ce n’est pas fini... L’Onu prévoit 9,7 milliards d’habitants dès 2050, et près de 11 milliards – 10,9 milliards exactement – en 2100.

La Terre pourra-t- elle les nourrir et les faire vivre de façon convenable ? Pour répondre à cette question cruciale nous avons invité deux défenseurs de l’environnement aux points de vue différents.

D’un côté, Noël Mamère qui prépare un documentaire sur ce thème. Journaliste, auteur de nombreux livres, réalisateur de films dont L’Urgence de ralentir en 2014, il défend une écologie politique. Il a été député Vert pendant vingt ans et maire de Bègles, en Gironde, de 1989 à 2017. En 2002, il a recueilli plus de 5 % des voix à l’élection présidentielle, meilleur score jamais obtenu par un candidat écologiste.

De l’autre, Laure Noualhat, journaliste indépendante, autrice et réalisatrice de livres et de documentaires. Elle se déclare écologiste nullipare, c’est-à-dire sans enfants, et vient de publier Lettre ouverte à celles qui n’ont pas (encore) d’enfants (éd. Plon). Celle qui incarnait la contradictrice de Cyril Dion dans le documentaire Après Demain, soutient le mouvement GINK (Green Inclination No Kids) en France : celui des femmes qui ont renoncé à la fécondité, avec comme slogan : « Faites l’amour mais pas de bébé, c’est mauvais pour la planète ! » Lire la suite dans le n°27 de la revue We Demain.

Faites défiler le curseur sur l'image pour découvrir ce que pensent ces deux écologistes aux opinions opposées !
(Crédit : Andreas Licht / We Demain)














Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile