Connectez-vous S'inscrire

Notre planète est en train de connaître la sixième extinction de masse des animaux

Par I Publié le 11 Juillet 2017


D’après une étude publiée le 10 juillet par des chercheurs mexicains et américains dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), nous sommes en train de vivre un recul massif des espèces vertébrées sur terre, que ce soit en nombre d'espèces ou en volume des populations animales.
 
Les auteurs – Gerardo Ceballos (Université nationale autonome du Mexique), Paul Ehrlich et Rodolfo Dirzo (Université de Stanford) – parlent d’un "anéantissement biologique".

La particularité de cette étude réside dans le fait qu’elle ne se base pas sur la disparition des espèces mais sur le déclin des populations, c’est-à-dire du nombre d’animaux sur un territoire. Les chercheurs ont ainsi analysé l'évolution des populations de 27 600 espèces de mammifères, d’oiseaux, de reptiles et d’amphibiens terrestres entre 1900 et 2015.

Constat alarmant

Résultat : 32 % de ces espèces sont en déclin, à l'image des lions qui ne sont plus que 35 000 aujourd'hui (- 43 % depuis 1993). Tout comme les orangs-outans de Bornéo dont le nombre a chuté de 25 % ces dix dernières années. Tous les continents sont concernés. 
 
Cet effondrement est notamment dû à la croissance des populations humaines, à la consommation de masse, à la destruction des habitats naturels, au commerce des espèces en voie de disparition…
 
Un constat alarmant, d’autant plus que "nous ne disposons que d’une petite fenêtre pour agir, deux ou trois décennies au maximum", concluent les chercheurs. 
 






Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE