Santé

Nous avons testé l'autohypnose grâce à un masque connecté

Par Anaïs Marechal I Publié le 24 Août 2018

Le masque Hypnos s'apparente à un masque de sommeil, la technologie en plus. Connecté à votre téléphone, ses LED et son vibreur se synchronisent au récit d'un praticien, pour entrer en état d'hypnose ou améliorer son sommeil. Un outil difficilement abordable pour les néophytes.


Malgré les apparences, notre journaliste ne réussira pas à trouver le sommeil ce midi … (crédits : We Demain).
Malgré les apparences, notre journaliste ne réussira pas à trouver le sommeil ce midi … (crédits : We Demain).
"L'hypnose, ça ne marcherait pas sur moi." Une phrase que nous sommes nombreux à prononcer… Elle est pourtant proposée en remède miracle, par exemple face à l'échec scolaire comme on vous l'explique dans le numéro 23 de We Demain. Dreaminzzz, start-up créé en 2015 à Avignon, se propose de "mettre l'hypnose à la portée de tous"  grâce à un masque connecté de fabrication française.

Après deux ans et demi d'utilisation par des professionnels de santé – comme le rapporte l'Usine Digitale – le produit est commercialisé pour le grand public depuis fin 2017. Équipé du masque Hypnos, d'un smartphone et d'une paire d'écouteurs, l'autohypnose devient accessible dans votre salon ou à bord d'un train. Il n'en a pas fallu plus pour titiller la curiosité de la rédaction de We Demain.

Le masque se connecte à un téléphone via l'application Hypnos (crédits : We Demain).
Le masque se connecte à un téléphone via l'application Hypnos (crédits : We Demain).

Trentaine de sessions à télécharger

Hypnos, c'est un masque qui ressemble à s'y méprendre à un masque de sommeil, quelques millimètres d'épaisseur en plus. Il intègre en effet six diodes lumineuses, un vibreur et une antenne Bluetooth. Il se connecte à votre téléphone grâce à l'application Hypnos, téléchargeable gratuitement.

Dans l'Hypnostore, une trentaine de sessions sont téléchargeables pour travailler au choix sa concentration, apprendre à mieux gérer ses émotions, stabiliser l'hyperactivité des enfants ou encore pour retrouver le sommeil. Une fois la session lancée, une voix vous guide pendant une dizaine de minutes en moyenne. Les LED et le vibreur se synchronisent sur le récit dans le but d'immerger totalement l'utilisateur.

Une expérience déconcertante

En pratique, ça donne quoi ? L'expérience est plutôt … déconcertante. Les sessions censées nous plonger dans un état d'hypnose léger - "Plus de temps", "La boussole" ou encore "Dissociation" - nous ont plutôt semblé un peu longues. Pendant qu'une voix douce guide notre attention sur certaines zones du corps ou nous fait réaliser des mouvements de tête, on aperçoit les LED passer du bleu au rouge à travers les paupières fermées.

Ok, on se prête au jeu et on suit le souffle du praticien. Jusqu'à ce que le masque se mette à vibrer ! La sensation, plutôt désagréable, nous fait perdre toute concentration. Pire, on s'attend à chaque instant à sentir le masque vibrer à nouveau. Pour l'autohypnose, c'est foutu.

Les LED favorisent une plus grande immersion, et guident la respiration (crédits : We Demain).
Les LED favorisent une plus grande immersion, et guident la respiration (crédits : We Demain).
Le masque peut aussi s'utiliser seul, en mode déconnecté. Deux boutons permettent de programmer une sieste de 10, 20 ou 30 minutes. Les LED rouges s'allument : on inspire. Et s'éteignent : on expire. Il suffit de se caler sur leur rythme pour sombrer rapidement dans un sommeil réparateur … encore faut-il y arriver !

Nul doute qu'une pratique régulière de techniques de respiration vous aidera à vous adapter au masque. Le rythme nous a semblé bien trop rapide et difficile à suivre : on a manqué d'oxygène, et pas réussi à trouver le sommeil.


Heureusement l'application propose d'autres expériences plus divertissantes. Au son des cithares et des passants dans la rue, un voyage sonore nous invite en Inde pendant quatre minutes. Dans une autre session, un guide nous emmène en haut de l'Empire State Building à New-York pour ... un saut à l'élastique ! L'expérience est ludique pour quiconque laisse un peu vagabonder son imagination.

Un outil pour les initiés

Si l'hypnose semble aujourd'hui faire ses preuves, elle nécessite certainement un apprentissage à l'aide d'un professionnel. L'initiation seul dans son salon avec un masque sur les yeux ne nous a pas semblée accessible. Dans le cadre d'un travail de longue haleine, et pour un initié, le masque pourra certainement se révéler un bon outil. Soulignons tout de même que des vidéos Youtube gratuites proposent des voyages hypnotiques similaires. Le masque se différencie par la technologie qu'il embarque, somme toute assez simple. Pour la modique somme de 199 euros.
     

Retrouvez l'article "L'hypnose, mon remède à l'échec scolaire"
dans We Demain n°23













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile