Connectez-vous S'inscrire

Nucléaire : l'Allemagne fait payer 23,5 milliards aux énergéticiens

I Publié le 20 Octobre 2016


La chancelière allemande Angela Merkel a décidé en 2011 un abandon progressif de l’atome après la catastrophe de Fukushima. Huit centrales sont actuellement encore en activité en Allemagne. (Crédit : Benjamin Radzun/FlickR)
La chancelière allemande Angela Merkel a décidé en 2011 un abandon progressif de l’atome après la catastrophe de Fukushima. Huit centrales sont actuellement encore en activité en Allemagne. (Crédit : Benjamin Radzun/FlickR)
[Repéré sur Le Parisien.fr]

Berlin a adopté mercredi [19 octobre] un projet de loi prévoyant le transfert par les opérateurs nucléaires de 23,5 milliards d'euros à un fonds chargé de la gestion des déchets, dans le cadre de l'abandon par l'Allemagne de l'énergie atomique. Selon ce texte, qui doit encore passer devant le Parlement, les quatre géants EON, RWE, Vattenfall et EnBW, devront s'acquitter de cette somme d'ici 2022, année où la dernière centrale nucléaire allemande cessera son activité.

Lire la suite de l'article




Dans la même rubrique :
< >


Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE