wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Obsolescence programmée : "Il faut oser réparer !"

L’entreprise Spareka propose sur sa plateforme web plus de 8 millions de pièces détachées et 600 tutos vidéos. Objectif : encourager à réparer plutôt qu'à jeter. Rencontre.

Par I Publié le 31 Mai 2019


"90 % des pannes sont réparables." (Crédit : We Demain)
"90 % des pannes sont réparables." (Crédit : We Demain)
Des cafetières démontées, des circuits électroniques à l’air libre, le tambour d’une machine à laver posé sur le sol… Au coin de la rue de Turenne, à Paris, l’entreprise Spareka a installé le 22 mai un stand "anti-obsolescence programmée".
 
Les passants sont invités à poser des questions ou même à apporter leurs objets cassés.
 
Pousser le grand public à réparer plutôt qu'à jeter, tel est l’objectif de l’entreprise Spareka, qui propose sur sa plateforme web une aide pour diagnostiquer les pannes, plus de 8 millions de pièces détachées ainsi que plus de 600 tutos vidéos.
   
"90 % des pannes sont réparables par le grand public, en moins de deux heures, avec des outils hyper basiques", rappelle Ophélie Baguet, responsable de la communication chez Spareka.
 
Et si vous n’arrivez pas à bout de la panne, il suffit de renvoyer la pièce détachée, remboursée par Spareka. "L'essentiel c'est d'essayer !", plaide Ophélie Baguet.





[INFO PARTENAIRE]
Découvrez notre nouveau catalogue Inspiration 2019 pour vous donner des idées !



wedemain.fr sur votre mobile