wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

PORTFOLIO. À Roubaix, un tiers-lieu dédié à l’habitat de demain

Par I Publié le 26 Mars 2018

Une ancienne friche industrielle de 10 000 m² à l'est de Roubaix accueille pendant plus de trois mois une exposition qui interroge l'habitat. 75 % des logements de demain sont déjà construits aujourd'hui, alors comment les adapter ?


Alex MacLean 1947, Seattle (Washington, États-Unis) Motor Homes, Phoenix Az Collection IAC.
Alex MacLean 1947, Seattle (Washington, États-Unis) Motor Homes, Phoenix Az Collection IAC.
Explorer et expérimenter l’habitat du futur, c’est ce que propose le tiers-lieu La Condition Publique à Roubaix. Après avoir été une usine de conditionnement textile, ce bâtiment de 10 000 m² regroupe aujourd'hui une salle de spectacle, un toit-terrasse, une rue couverte et plusieurs halles.

Pour son ouverture, La Condition Publique propose une session, du 30 mars au 8 juillet, baptisée Habitarium. Le public pourra découvrir les solutions que peut apporter l’habitat pour faire face à la diminution des ressources et aux problématiques environnementales à travers une exposition comprenant plus d’une centaine d’œuvres, un camping sur le toit végétalisé du bâtiment, des ateliers, des débats et divers évènements.
 
La maison est en effet au cœur de ces problématiques : diminution des gaz à effet de serre et des déchets, préservation de la biodiversité, vivre ensemble… Il est donc pertinent de s’interroger sur son évolution, sa construction ou sa rénovation. Retrouvez-ici un aperçu de l'exposition Habitarium.


​Pascale Marthine Tayou Home Sweet Home, 2011. Photo by Andrès Lejona.
​Pascale Marthine Tayou Home Sweet Home, 2011. Photo by Andrès Lejona.

Renaud Duval - Le Havre Sealine (2013). Série photographique : Courtesy de Renaud Duval, une production du Fresnoy - Studio national des arts contemporains
Renaud Duval - Le Havre Sealine (2013). Série photographique : Courtesy de Renaud Duval, une production du Fresnoy - Studio national des arts contemporains
Renaud Duval établit une projection futuriste sur une éventuelle élévation du niveau des eaux. En France, 1,4 million d’habitants sont déjà exposés au risque de submersion marine. Ce n’est que le début, le GIEC prévoit une augmentation du niveau des mers de 40 centimètres à 1 mètre d’ici la fin du siècle...
       

Local Architecture Network (LAN) Logements Modulaires et évolutifs, Bordeaux Bègles, 2015. Maquette, Courtesy de Local Architecture Network.
Local Architecture Network (LAN) Logements Modulaires et évolutifs, Bordeaux Bègles, 2015. Maquette, Courtesy de Local Architecture Network.
À Bègles, dans la banlieue sud de Bordeaux, chaque logement a été conçu comme une maison individuelle - avec 4 façades, 3 expositions, des espaces privatifs, un espace extérieur privé, une indépendance et un contact sensoriel avec l’extérieur - sans pour autant présenter les désagréments d’une maison individuelle sur le plan de l’impact environnemental - allongements des réseaux, pollution visuelle et atmosphérique, consommation du territoire. Une architecture hybride entre le collectif et l’individuel, qui permet de réinventer deux modèles d’habitat banalisés tout en s’adaptant aux différentes étapes de la vie d’un ménage.
      

Dwight Eschliman The Douglas Family Stockpile, 2012 Courtesy Dwight Eschliman.
Dwight Eschliman The Douglas Family Stockpile, 2012 Courtesy Dwight Eschliman.
Alimentés par les alertes terroristes, les crises financières, la multiplication des catastrophes naturelles et la menace de fin du monde, des entrepreneurs incitent les Américains à stocker des vivres et à s’initier à l’art de la survie : Ronald Douglas est de ceux-là. Il a stocké de quoi vivre avec sa famille pendant un an en toute autonomie. Le tout dans un quartier parfaitement ordinaire du Colorado, sans bunker, sans base souterraine, mais avec maisons de banlieue et jardins...
    

Construire Les Bogues du Blat, 2009 – en cours. Maquette, Carnets, photographies Dimensions variables. Courtesy de l’Agence Construire et du programme des Nouveaux Commanditaires.
Construire Les Bogues du Blat, 2009 – en cours. Maquette, Carnets, photographies Dimensions variables. Courtesy de l’Agence Construire et du programme des Nouveaux Commanditaires.
Afin d’enrayer le déclin de l’agriculture et le vieillissement de la population, le maire de Beaumont en Ardèche, a décidé de proposer une forme d’habitat alternative, écologique et peu coûteuse, adaptée au contexte rural et à des jeunes ménages modestes. De la collaboration avec l’agence Construire, il en résulte 8 maisons-huttes, modulables et évolutives, réalisées selon un processus entièrement défini collectivement. Les Bogues du Blat démontrent qu’il est possible à la fois de construire autrement et d’envisager de nouvelles manières d’habiter l’espace rural.
    

Encore Heureux, Pavillon circulaire, 2015, Maquette, Courtesy Encore Heureux.
Encore Heureux, Pavillon circulaire, 2015, Maquette, Courtesy Encore Heureux.
Petite construction singulière, le pavillon circulaire n’a rien de rond : son nom illustre le processus de fabrication qui l’a vu naître, suivant les principes de l’économie circulaire. Ce pavillon est une expérimentation architecturale autour du réemploi de matériaux de construction réalisé par les architectes Encore Heureux pour la COP21 à partir des déchets de réhabilitation menés par Paris Habitat.
     

Xavier Veilhan, La grotte, 1998. Vue de l’exposition à Passerelle, Brest, 2003. Collection Frac Grand Large — Hauts-de-France © ADAGP Paris, 2017. Photo : Alain Le Nouail.
Xavier Veilhan, La grotte, 1998. Vue de l’exposition à Passerelle, Brest, 2003. Collection Frac Grand Large — Hauts-de-France © ADAGP Paris, 2017. Photo : Alain Le Nouail.
La traversée de La Grotte de Xavier Veilhan nous projette depuis les temps préhistoriques jusqu’à la réalité contemporaine.
Les matériaux naturels ont ici cédé la place aux matériaux industriels : moquettes synthétiques, bâches PVC, tas- seaux de bois, s’accumulent tels des monceaux de déchets, témoignant de l’évolution culturelle et technique de l’homme comme de ses dérives.
     

Clément Richem, Poussière, 2013/2015. Vue de l’exposition, Les modules – Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, Palais de Tokyo, Paris. Commissariat : Daria de Beauvais © Aurélien Mole
Clément Richem, Poussière, 2013/2015. Vue de l’exposition, Les modules – Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, Palais de Tokyo, Paris. Commissariat : Daria de Beauvais © Aurélien Mole
Poussière de Clément Richem interroge les relations entre humanité, nature et matière. Faisant et défaisant des civilisations, des mondes et des univers entiers à hauteur de châteaux de sable, il emprunte au regard de l’enfant, à celui de l’architecte ou encore à celui du biophysicien pour générer une expé- rience aux résonances mystiques.
     

Informations pratiques :
Habitarium - saison laboratoire sur l'habitat présentée par et à La Condition Publique du 30 mars au 08 juillet 2018.
14 Place du Général Faidherbe 59 100 Roubaix





[INFO PARTENAIRE]
Envie d'en savoir plus sur la maison de demain, d'explorer les nombreuses mutations qui parcourent le monde de l'habitat, de mettre en place des solutions pour mieux vivre chez soi ?



wedemain.fr sur votre mobile