wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma ville en transition

Parisiens, n’achetez plus d’eau en bouteille, prenez-la à la source

Vous faites partie de ces gens qui achètent de l’eau en magasin ? Saviez-vous que vous pouviez avoir accès à de l’eau de source gratuitement ? Le fondateur de We Demain est allé directement puiser dans la nappe d’eau souterraine de Paris !

Par I Publié le 8 Novembre 2018


Il existe trois fontaines dans Paris, bientôt quatre, reliées directement à la nappe d'eau de l'Albien. (Crédit : Michel / L'Amicale Tour Boucry)
Il existe trois fontaines dans Paris, bientôt quatre, reliées directement à la nappe d'eau de l'Albien. (Crédit : Michel / L'Amicale Tour Boucry)
Un jour, notre patron François Siegel, cofondateur de We Demain, entre dans les bureaux avec un gros jerrican de 20 litres. Interpellée, je lui demande à quoi il va lui servir. "C’est pour aller chercher l’eau au puits", répond-il naturellement. 
 
Cette réponse m'a encore plus interloquée. Certes, François n’est plus tout jeune, mais il a pourtant toute sa tête ! Il est bien conscient que nous ne vivons plus à l’époque des Gaulois et qu’il y a des supermarchés où l’on peut acheter ses denrées… Je finis donc par lui poser la question : "comment ça… chercher l’eau au puits ?". En écoutant sa réponse, c’est moi qui suis passée pour une imbécile.

700 milliards de m3 d'eau sous la capitale

La ville de Paris compte trois (et bientôt quatre) fontaines directement reliées à la nappe souterraine de l’Albien. Cette dernière s’étend quasiment sous toute l’Ile-de-France (plus de 100 000 km2), ce qui représente environ 700 milliards de md’eau ! Sa profondeur, d’en moyenne 600 mètres, la protège des pollutions de surface.
 
Cette nappe constitue la réserve d’eau de secours de Paris. La ville est ainsi obligée de creuser des puits pour la rendre accessible aux habitants, de manière à y avoir accès en cas d'urgence.
 
Les trois fontaines existantes se trouvent place Paul Verlaine (13ème arrondissement), au square de la Madone (18ème) et au square Lamartine (16ème), où vous croiserez peut-être le fondateur de We Demain. Ces fontaines d’eau de l’Albien sont en fait des puits artésiens, mis en place au XIXème siècle. Contrairement aux puits conventionnels, l’eau jaillit sans pompage, sous l’effet de la pression. Ce phénomène a été découvert en 1126 par les moines de l’abbaye de Lilliers dans le Nord de la France, en Artois, d’où son nom.
Les trois fontaines d'eau de l'Albien. (Crédit : Capture d'écran cartographie Eau de Paris)
Les trois fontaines d'eau de l'Albien. (Crédit : Capture d'écran cartographie Eau de Paris)

Attention au stockage

Mais attention, notre big boss a tout de même fait une erreur : aller chercher son eau avec un bidon ! L’entreprise publique Eau de Paris, en charge de la production et de la distribution de l'eau dans la capitale, nous le fait tout de suite remarquer…
   
"Beaucoup de parisiens viennent chercher l’eau avec leurs bidons. Or, l’eau est un aliment vivant, qui doit être consommé dans les 24h. Comme lorsque vous ouvrez une bouteille en plastique. Ce n’est pas très hygiénique de prendre plusieurs dizaines de litre, qu'il va falloir stocker, ce qui favorisera le développement des bactéries. Il vaut mieux venir avec une bouteille et la boire dans les deux/trois jours", nous explique-t-on au téléphone.
    
L’eau de l’Albien est faiblement minéralisée et très riche en fer. Tellement qu’elle doit être déferrisée avant d’être offerte aux parisiens. Comme pour toutes les eaux (robinet, en bouteille…), l’entreprise publique conseille de varier et de ne pas boire uniquement celle-ci afin d’avoir tous les apports nécessaires. 
 
Une quatrième fontaine d’eau de l’Albien est en train d’être mise en place dans le futur éco-quartier Clichy Batignolles, dans le parc Martin Luther King. Les riverains pourront profiter de trois types d’eau : de l’Albien, du réseau d’eau potable et d’eau pétillante.  
 
Si ces fontaines sont trop loin de chez-vous, vous pouvez toujours utiliser les fontaines publiques. Depuis 2012, il est obligatoire d’indiquer la qualité, la provenance et la composition de l’eau de chaque fontaine. La ville de Paris en comprend près de 1 200, il y en aura forcément une proche de chez vous !



[INFO PARTENAIRE]
Né de l’association de l’Unep – Les Entreprises du paysage et Hortis – organisation des responsables nature en ville, l’Observatoire des Villes Vertes développe la réflexion sur les perspectives de la ville verte en France.


wedemain.fr sur votre mobile