Tech-Sciences

Portfolio : Les aventuriers de l'immortalité

Par Alessandro Gandolfi I Publié le 10 Janvier 2020

Si l'humanité a toujours cherché à repousser la mort, les progrès technologiques et médicaux ravivent les rêves d'éternité de certains. Le photographe Alessandro Gandolfi les a suivis pendant un an dans six pays.


Une femme essaye Hocatt. Cette cabine qui combine ozone, oxyzène et dioxyde de carbone serait capable de ralentir les signes du vieillissement. La photo a été prise à l'Expo-Meeting Innov-Aging sur la longévité à Ancona, en Italie. (Crédit : Alessandro Gandolfi)
Une femme essaye Hocatt. Cette cabine qui combine ozone, oxyzène et dioxyde de carbone serait capable de ralentir les signes du vieillissement. La photo a été prise à l'Expo-Meeting Innov-Aging sur la longévité à Ancona, en Italie. (Crédit : Alessandro Gandolfi)
Retrouvez ce portfolio et notre enquête sur les aventuriers de l'immortalité dans We Demain n°27, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne.

Moscou, Russie : cryoconservation

Alexey Samykin, un transhumaniste russe, pose devant deux containers de cryoconservation de la société KrioRus qu’il a cofondé. Ces containers sont destinés à héberger les corps des candidats à la future immortalité. Ils seront conservés durant un siècle à -196 °C dans du nitrogène liquide.

Tokyo, Japon : thérapie par le froid

Se plonger dans un "bain" d’azote entre -110 et -170 °C durant deux à trois minutes permettrait notamment de renforcer le système immunitaire et de ralentir le vieillissement des tissus. Mais un rapport de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), publié en septembre 2019, conclut que cette thérapie, à la mode en France, aux États-Unis comme au Japon, apporte peu de bénéfices mais de réels effets secondaires.

Tokyo, Japon : le robot qui transpire

Kengoro est le petit nom de ce robot humanoïde créé par les chercheurs de l’université de Tokyo. Il s’agit de l’androïde le plus proche de l’humain à ce jour, animé par 108 moteurs. Les ingénieurs ont poussé le soin du détail au point de lui donner un système de refroidissement inspiré de la sudation.

Tokyo, Japon : Télécharger son esprit dans un humanoïde

Alter est un robot exposé au Miraika, musée national des sciences et de l’innovation en émergence. Certains pensent que dans le futur, il sera possible de télécharger complètement notre esprit pour l’insérer dans un humanoïde semblable à celui-ci. En surmontant les limites physiques imposées par le corps humain, il serait possible de vivre pour toujours.

Iéna, Allemagne : se régénérer comme un ver

Les chercheurs de l’Institut Leibniz sur le vieillissement -Institut Fritz-Lipmann travaillent avec le Planaria, un type de ver plat capable de générer un nouvel individu à partir d’un petit fragment de son propre corps.












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile