Société-Économie

Pour consommer moins, le défi "Rien de neuf" s'invite à l'école

Par Morgane Russeil-Salvan I Publié le 8 Septembre 2020

L'ONG Zero Waste France invite les écoles à participer à son défi "Rien de neuf". Objectif : permettre aux enseignants, parents ou élèves motivés de développer leurs propres alternatives grâce à un guide rempli d'actions concrètes.


Organiser des événements "rien de neuf" à l'école permet de diffuser le défi tout en sensibilisant les élèves. (Crédit : Shutterstock)
Organiser des événements "rien de neuf" à l'école permet de diffuser le défi tout en sensibilisant les élèves. (Crédit : Shutterstock)
En 2018, l'ONG Zero Waste France lance sur Internet le challenge "Rien de neuf". Pendant un an, les participants dovient limiter au maximum leurs achats de produits neufs et trouver des alternatives : réparer les objets abîmés, opter pour le troc ou le prêt, acheter d'occasion... Cette première édition réunit plus de 15 000 participants. La seconde, organisée en 2019, plus de 30 000.

Cette année, les écoles, les entreprises et les collectivités locales sont aussi invitées à participer au challenge. "Nous nous sommes rendu compte, déclare Marine Foulon, chargée de communication pour Zero Waste France, à L'Info Durable, que les individus avaient du mal à trouver où acheter des vêtements d’occasion, comment se rencontrer, échanger et aussi comment se partager des objets."

Intégrer les écoles à la démarche permet de centraliser les solutions dans un espace familier et de fédérer élèves et professeurs autour d'un projet commun. Zero Waste France a publié un guide pour promouvoir son défi. Elle y présente notamment dix actions pour faciliter la démarche dans le milieu scolaire.

Crédit : Zero Waste France
Crédit : Zero Waste France

Du challenge individuel au défi collectif

Boîte à dons, troc party, journée de collecte, tableau de prêt... Le guide détaille les avantages de chacune des actions et propose une fiche pratique pour faciliter sa mise en place.

En plus des outils concrets, l'ONG insiste également sur la communication et la sensibilisation. En proposant aux écoles d'organiser des conférences sur le défi "Rien de neuf", de préparer une campagne d'affichage, ou de faire visiter à leurs élèves des ressourceries ou des ateliers de réparation.
 

Des étapes essentielles pour que le défi fonctionne, selon Marine Foulon. "Si nous prenons l’exemple de la boîte à dons dans le hall d’une école, cela peut ne servir à rien s’il n’y a pas de communication, si l’on va pas dans les classes pour expliquer son objectif, et l’enjeu environnemental qui se trouve derrière", explique-t-elle à L'Info Durable.

Si Zero Waste France sert de l'école comme porte-voix pour diffuser le défi "rien de neuf" et faciliter l'accès aux alternatives, l'idée n'est pas d'exiger des parents ou du corps enseignant de modifier la liste de fournitures scolaires. "Ne nous adressons pas directement à l’école en tant qu’acheteur", insiste Marine Foulon.

Grâce à ce guide vers le "rien de neuf", l'ONG espère surtout voir se développer des actions collectives autour d'un défi qui, jusqu'alors, était cantonné à l'échelle individuelle. Tout en sensibilisant les jeunes générations.

franceinfo et We Demain organisent le 24 septembre prochain à 19 heures l’évènement "Et si on changeait l’école ?" au studio 104 de la Maison de la radio.

Destiné aussi bien aux parents qu’aux professionnels de l’éducation, ce nouveau rendez-vous donne la parole à ceux qui sur le terrain innovent pour faire évoluer la pratique pédagogique : un partage d’expériences plus que jamais indispensable.

Ouverture de la billetterie, programme et réservations à partir du 31 août sur maisondelaradio.fr












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles









    Aucun événement à cette date.

wedemain.fr sur votre mobile