Connectez-vous S'inscrire
We Demain, une revue pour changer d'époque
Assureur partenaire de We Demain

Planète

Pour protéger les tortues, cette brasserie artisanale a inventé le pack de bière comestible

Par I Publié le 26 Mai 2016

Basée en Floride, la brasserie Salwater a mis au point un nouveau bioplastique à base de résidus d'orge. Son utilisation à grande échelle pour assembler les packs de bière éviterait la mort de 1 million d'oiseaux et de 100 000 mammifères marins par an, assure son fondateur.


(Crédit : Saltwater Brewery)
(Crédit : Saltwater Brewery)

Parmi les 13 millions de tonnes de plastique qui échouent chaque année dans nos océans, le déchet le plus meurtrier est le porte-canettes. Composé de six anneaux de plastiques, il est couramment utilisé aux États-Unis pour conditionner les packs de bière et de soda.

Sa forme, qui rappelle celle d'un filet, serait à elle seule responsable de la mort de 1 million d'oiseaux et de 100 000 mammifères marins et tortues par an. Un massacre absurde qui a même valu au fameux "six-pack ring" un épisode des Simpsons où Mr. Burns l'utilise pour dévaster les océans.


Une tortue victime d'un pack de bière (Crédit : Saltwater Brewery)
Une tortue victime d'un pack de bière (Crédit : Saltwater Brewery)

Mais une brasserie artisanale de Floride a peut-être trouvé la solution. En réutilisant les résidus d'orge et de blé de ses cuves de fermentation, la Salwater Brewery a mis au point un bioplastique très résistant qui est utilisable pour confectionner ces anneaux.



Casse-croûte pour otaries

Son point fort ? En plus d'être biodégradable, il est comestible ! Au cas où le vent et la pluie viendraient à entraîner ce porte-canette vers les océans, celui-ci servirait au pire de casse-croûte pour les tortues.
 

(Crédit : Saltwater Brewery)
(Crédit : Saltwater Brewery)

Prochaine étape pour cette petite brasserie qui consomme à elle seule 400 000 porte-canettes par mois ? "Nous espérons influencer les grands groupes pour qu'ils nous rejoignent", explique Chris Goves, son président. Car pour l'instant, ces porte-canettes comestibles restent plus chers que leur équivalent en plastique traditionnel.

 






WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE