Planète

Pressé par l'opinion, Starbucks va recycler ses gobelets à café au Royaume-Uni

Par I Publié le 23 Août 2016

La plus grande chaîne multinationale de café y a mis en place un partenariat avec la marque Frugalpac, fabriquant de gobelets recyclables. Une mesure initiée après la révélation d'un désastre écologique : jusqu'ici, elle ne recyclait outre-Manche qu'un gobelet sur 400.


Starbucks a annoncé vouloir tester les gobelets recyclables dans ses franchises de Grande-Bretagne. (Crédit : Pearchina/Pixabay)
Starbucks a annoncé vouloir tester les gobelets recyclables dans ses franchises de Grande-Bretagne. (Crédit : Pearchina/Pixabay)
Chaque année, au Royaume-Uni, 2,5 milliards de gobelets à café jetables, ou "cup", sont déversés dans les décharges ou incinérés. Conscient de ce gaspillage, Starbucks, qui produit plus de 4 milliards de cup à échelle mondiale, a décidé de tester les gobelets recyclables dans ses franchises de Grande-Bretagne.

La plus grande chaîne multinationale de café a mis en place un partenariat avec la marque Frugalpac, fabriquant de gobelets à café. Leur couvercle, créé par l’entrepreneur Martin Myeerscough, est "100 % recyclable" grâce à une fine doublure en plastique conçue pour pouvoir être séparée facilement du papier lors du processus de recyclage. 

Jusqu'ici, les principales chaînes de café (Starbucks, Costa, Caffè Nero...) d'outre-Manche recyclaient seulement un gobelet sur 400, comme le révélait The Times début 2016. Et ce, alors que "la plupart des Britanniques "pensaient que [parce qu'ils ressemblent à du carton], ces "take away cup" pouvaient être recyclés avec les autres déchets en papier", comme le rapporte le Daily Mirror.

Campagne pro-recyclage

Suite à la révélation du Times, les Britanniques ont envisagé plusieurs solutions, dont l’application d’une taxe sur chaque gobelet, voire tout bonnement leur interdiction. Si ces deux idées ont finalement été abandonnées, l'enquête du journal a tout de même déclenché une campagne pro-recyclage.

Menée par le cuisinier et militant écologiste Hugh Fearnely-Whittingstall, membre du collectif The Paper Cup Recovery and Recycling Group, elle a abouti à la signature, par une trentaine de chaînes (dont Starbucks et McDonald), d’un manifeste dans lequel elles s’engagent "à augmenter, de manière significative, les taux de recyclage de gobelets en papier d’ici 2020".

Cinq fois et demi le poids d'un navire de guerre

Face au succès de ce manifeste qui ne pouvait qu’améliorer son image de marque, Starbucks entend désormais se positionner comme l’un des principaux acteurs écolos du marché. "Les gens ont été choqués d'apprendre que les gobelets de papier existants n’étaient utilisés qu'une fois et rarement recyclés", témoigne ainsi l'entrepreneur Martin Myerscough :
 
"Nous avons passé les deux dernières années à développer notre 'cup' et nous espérons maintenant que les chaînes de café et les producteurs de tasses verront Frugalpac comme une réponse à ce problème". 

Mis bout à bout, les 2,5 milliards de gobelets de café, fabriqués à partir de papier vierge provenant de plus de 100 000 arbres et incinérés chaque année au Royaume-Uni, pèseraient cinq fois et demi le poids d'un navire de guerre. Un poids écologique qui connaît désormais une chance d'être un peu réduit.





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE