Société-Économie

Profs, avez-vous pensé à vous faire aider par un Youtubeur ?

Par Nina Schretr I Publié le 10 Septembre 2018

YouTube héberge des chaînes de culture scientifique, qui rassemblent parfois plus d’un million d’abonnés. Petite sélection des vidéastes montants, appréciés des élèves mais aussi de leurs professeurs.


Les chaînes E-penser, DirtyBiology, Hygiène mentale, Dans Ton Corps et La statistique expliquée à mon chat sensibilisent aux sciences et à la démarche d'esprit critique. Crédits : DR
Les chaînes E-penser, DirtyBiology, Hygiène mentale, Dans Ton Corps et La statistique expliquée à mon chat sensibilisent aux sciences et à la démarche d'esprit critique. Crédits : DR
Ils éduquent sans classe, devant une caméra et peuvent être vus par des centaines de milliers de personnes. Ils ? Les YouTubeurs, qui partagent leurs savoirs sur la célèbre plateforme d’hébergements de vidéos. Le phénomène est loin d’être anodin : certaines chaînes dépassent le million d’abonnés, et des professeurs les utilisent en classe. Par exemple afin de sensibiliser à la démarche scientifique et, plus globalement, à l’esprit critique.

L’académie de Créteil a d’ailleurs effectué une comparaison d’une vingtaine de chaînes YouTube en lien avec les sciences de la vie et de la Terre (SVT), pour que le corps enseignant l’intègre au mieux dans sa pratique et dans l’éducation aux médias.

Eddy Gajdos-Doris, jeune professeur contractuel de SVT, est un adepte de chaînes d’esprit critique et scientifique. "Certaines vidéos sont très bien faites, avec une véritable qualité scientifique. J’en regarde beaucoup moi-même, pour identifier des sujets utilisables en cours." Il lui est arrivé de diffuser des vidéos d’Hygiène mentale ou de DirtyBiology au lycée, dans des classes économique et social, et scientifique. "Cela permet d’avoir une seconde explication avec d’autres mots, d’autres exemples, explique-t-il. Certains élèves comprennent parfois mieux."

Enseigner autrement... mais quand on a le temps

Faire ce pas de côté pédagogique exige cependant du temps, qu’un rythme scolaire soutenu n’accorde pas toujours. "lI y a des vidéos que je ne vais pas forcément utiliser en classe, mais que je conseille pour approfondir des notions, par exemple ce qu’est une démarche scientifique", poursuit M. Gajdos-Doris. Il insiste également sur l’importance de partir du niveau de l’élève pour recommander une vidéo au contenu adapté.

À tous ceux qui s’intéressent aux sciences et à la démarche scientifique, voici un top 5 de chaînes YouTube à suivre.

E-penser : la réference

E-penser est l’une des références en matière de vulgarisation scientifique. Elle rassemble d'ailleurs plus d'un million d’abonnés. Le vidéaste s’attache à expliquer avec simplicité des notions qui vont de la relativité restreinte au chat de Schrödinger.

DirtyBiology : la biologie fun

DirtyBiology, comme son nom l’indique, se concentre sur des notions de biologie. Les sujets sont souvent décalés et permettent de développer sur un ton léger des informations sur les connaissances scientifiques en la matière et le travail des biologistes.

Hygiène mentale : l'esprit critique au sens large

"Si on avait un vrai système éducatif dans ce pays, on y donnerait des cours d'Autodéfense-Intellectuelle". Le ton du vidéaste d'Hygiène mentale est donné. Dans ses vidéos dessinées, il traite un exemple concret pour en dégager un aspect de la démarche d’esprit critique.   

Dans Ton Corps : la santé avec humour

Dans Ton Corps est une chaîne dans laquelle un infirmier répond avec humour à des questions liées à la santé et au corps humain. Il fait régulièrement intervenir des personnalités issues du monde des vidéos en ligne, qui témoignent de leur maladie, souvent méconnue.

La statistique expliquée à mon chat : des stats et des chats

Dans les vidéos animées de La statistique expliquée à mon chat, une voix-off explique à Albert, son chat, des notions de statistiques, de mathématiques et de démographie à partir d'exemples simples et concrets.

Avec toutes ces chaînes - et beaucoup d'autres - il y a de quoi enchaîner des heures de "binge watching"... mais en devenant plus intelligent !













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles


wedemain.fr sur votre mobile