2030


Pourquoi 2030 ?

Parce que cette année marque le point d’aboutissement utilisé pour signifier l’atteinte des objectifs des convergences. Intelligence artificielle, véhicules électriques et autonomes, transition énergétique, priorités environnementales : 2030 sera un point de passage sinon d’aboutissement,
le moment où le XXe siècle sera véritablement entré dans le XXIe.


EDITO

"2030", la newsletter qui permet d’anticiper le futur à travers les meilleurs travaux de prospective. Elle se nourrit d’un réseau international d’excellence dans l’objectif simple de vous fournir un outil d’accès rapide aux grandes évolutions du monde. Celles-ci sont en effet la trame qui structure la feuille de route des entreprises à ambition globale.



Progression continue du nombre de migrants, génératrice de violentes tensions politiques

Marc Giget

Les migrations se sont fortement développées depuis le début du siècle, avec une progression de 170 millions de migrants en 2000 à 240 millions en 2015.


S’il ne fait aucun doute que l’émigration va fortement progresser, il est très difficile de projeter le nombre de migrants à horizon 2030. D’une part il existe de fortes incertitudes statistiques entre les multiples catégories de migrants, et d’autre part l’émigration est fortement affectée d’évènements peu prévisibles (conflits armés, famines, catastrophes naturels, impacts complexes du réchauffement climatique, politiques plus ou moins restrictives.)

L’étude approfondie « Migration and the 2030 Agenda for Sustainable Development » réalisée par l’Agence suisse pour le développement et la coopération se concentre sur une meilleure gestion des migrations en s’appuyant sur l’agenda 2030
avec 5 conclusions :
  • L’apport positif des migrations pour la réduction de la pauvreté.
  • La contribution généralement positive de l’immigration pour le développement des pays d’accueil.
  • La nécessaire prise en charge des risques et vulnérabilités spécifiques des migrants.
  • La mauvaise utilisation des programmes existants de support aux migrants.
  • La très mauvaise connaissance statistique des phénomènes et des caractéristiques des migrations (approches politiques biaisées).

 

Une douzaine d’analyses d’experts fournissent un tour d’horizon complet sur les différents problèmes liés aux migrations et la probabilité de mieux les gérer dans le cadre de l’agenda 2030 :
 
  • Migration et pauvreté
  • Migration et travail décent
  • Migration et urbanisation
  • Migration et inégalités de genre
  • Migration et éducation
  • Migration et santé
  • Migration et protection sociale
  • Migration et accès à l’eau potable et sanitaires
  • Immigration et accès à l’énergie
  • Immigration et citoyenneté,
  • Innovation et progrès technologique
  • Immigration et changement climatique.

 

Migration and the 2030 Agenda for Sustainable Development  - ODI
À télécharger ici : https://www.odi.org/sites/odi.org.uk/files/resource-documents/12422.pdf