Tech-Sciences

Quiz : 5 questions qui fâchent sur les éoliennes

On entend tout, et même son contraire, sur ce mode de production d’électricité. Alors, ces éoliennes, contre-productives ? Dangereuses pour la santé ? Testez vos connaissances avec notre quiz.

Par Gérard Leclerc, avec Yves Heuillard I Publié le 12 Septembre 2019


Elles sont plus de 7400 à tourner sur le sol français. Les éoliennes n'en finissent pas de créer la polémique. (Crédit : Pixabay)
Elles sont plus de 7400 à tourner sur le sol français. Les éoliennes n'en finissent pas de créer la polémique. (Crédit : Pixabay)

Retrouvez l'article complet dans la revue We Demain n°27, en kiosque depuis le 29 août et disponible sur notre boutique en ligne


Et pourtant elles tournent ! En France, plus de 7 400 éoliennes, réparties sur 1 260 sites, produiront cette année près de 30 milliards de kWh, soit la consommation électrique de 10 millions de foyers, hors chauffage. Et d’ici à 2025, la production d’électricité issue du vent devrait doubler, avec le développement des projets éoliens en mer.

Mais un vent de la colère souffle aussi sur le pays : pas moins d’un millier de procédures ont été engagées par des associations contre des projets éoliens. Le premier motif ? La défense des paysages et du patrimoine architectural ou historique, qui seraient défigurés par des machines de 150 ou 200 mètres de haut. Châteaux du Périgord, village médiéval de l’Aude, cathédrale de Chartres ou cimetières militaires de la Somme… Les recours se multiplient.

Les défenseurs de l’éolien répliquent : les réglementations qui protègent les sites sont plus strictes en France que partout en Europe. Les procédures s’étalent sur sept à huit ans en moyenne, deux fois plus qu’en Allemagne ou en Grande-Bretagne, et prennent en compte l’environnement, les paysages, l’acoustique ou la biodiversité.


À lire aussi : "J'ai construit mon éolienne" : Ces citoyens qui reprennent le contrôle de l'énergie


Questions et polémiques

Elles ont néanmoins été simplifiées en décembre  2018 par un décret qui limite les recours. La Fédération environnement durable (FED) – qui regroupe les anti-éoliens – y voit une régression du droit. Elle évoque également une dévalorisation de 10 à 30 % de l’immobilier situé à proximité d’un parc éolien. 

Là encore, les pro-éolien contestent. Ils soulignent que la France n’occupe que le quatorzième rang en Europe pour la puissance installée par habitant de l’éolien, très loin de l’Allemagne, l’Espagne ou le Royaume-Uni et des objectifs que le pays s’est fixés pour la transition énergétique.

Bref, en France, l’énergie éolienne soulève autant de questions que de polémiques. Vraies ou fausses ? Testez vos connaissances grâce à notre quiz !


 













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile