Re-Générations : saurez-vous faire les bons choix pour sauver la planète ?

Par Hannibal Watchi I Publié le 20 Avril 2018

Du 20 avril au 30 juin 2018, le CAUE Rhône Métropole accueillera l’installation interactive Re-Générations. Dans une approche originale, les participants devront débattre afin de choisir les meilleures innovations pour sauver la planète des désastres écologiques.


Low-tech ? High-tech ? Quel choix faire pour sauver la planète ? (Crédit photo : Studio Akkerhuis)
Low-tech ? High-tech ? Quel choix faire pour sauver la planète ? (Crédit photo : Studio Akkerhuis)
Chaque année, l'ONG Global Footprint calcule la "date de dépassement planétaire" à partir de laquelle l'humanité a consommé plus de ressources que ce que la planète peut générer en un an. En 1986, ce fut le 31 décembre. En 2017, c'était le 2 août. Une seule solution existe pour se sortir de cette crise : faire en sorte que la planète ait le temps de se régénérer. Mais comment y parvenir ?
 
L’installation interactive Re-Générations est là pour répondre à la question, ou du moins donner des pistes de réflexions solides. Créée par l'agence d'architecture Studio Akkerhuis, avec le chercheur David Malaud, Guillaume Dubois, Simon Davies et Thomas Buisson, cette création originale permet, à ceux qui le désirent, de devenir acteur de la transition écologique d’une petite ville imaginaire.
 
Le CAUE Rhône Métropole a souhaité accueillir cette installation interactive, dans le cadre de ses missions de service public, pour sensibiliser le public aux enjeux d’aménagement durable du territoire. Re-Générations se présente comme un outil de médiation pour comprendre les phénomènes qui altèrent voire détruisent l’environnement. En profitant de la dimension immersive qu’offre l’installation, les concepteurs proposent d’approfondir les connaissances écologiques et l’aspect critique des participants. 
 

Crédit photo : Studio Akkerhuis
Crédit photo : Studio Akkerhuis

Déroulement de la partie

Sur le sol est projetée la carte d’une ville imaginaire sur laquelle sont disposés espaces naturels (forêts, rivières, etc.) et espaces urbains. Un médiateur accompagne les joueurs tout au long de la partie et anime les débats.
 
Dans un premier temps, les joueurs choisissent où installer un nombre aléatoire de nouveaux habitants, représentés par un cube en bois. Une « alerte », imaginée par les concepteurs, est alors déclenchée et un film informatif renseigne les joueurs sur le désastre écologique entraîné par la construction, puisque « construire est toujours impactant ». Pollutions aux particules fines, pénurie d’eau douce, surconsommation énergétique ... Au total il existe vingt scénarios catastrophes différents.
 
Pas de panique. À ce stade du jeu, différentes innovations écologiques permettent de palier le désordre causé. Les joueurs devront débattre pour choisir laquelle des solutions existantes est la plus profitable à la planète.
 
Le score final est calculé et représente le nombre de jours gagnés dans l’année avant que la date de dépassement planétaire ne soit atteinte. Le dernier jour de l’installation, tous les scores seront pris en compte. Les joueurs parviendront-ils ensemble à faire reculer la date de dépassement planétaire au 31 décembre ?

"Toutes les innovations pour l'écologie ne se valent pas"

Les différents scénarios du jeu ont été établis à partir d'une vaste étude sur les modes de vies et l'empreinte carbone à l'horizon 2050 menée par le CLIP (Club d'Ingénierie Prospective Énergie et Environnement). En conclusion du rapport, les auteurs expliquent que "toutes les innovations écologiques ne se valent pas". Entre la "croissance verte", "l'individu augmenté", la "sobriété plurielle" et "l'écocitoyenneté", l'une de ces grandes familles de l'écologie serait plus profitable pour la planète que les autres. Laquelle ? Aux joueurs de le découvrir. 
 
Cependant, avec l’accord du chercheur, We Demain vous dévoile en exclusivité un indice pour bien démarrer la partie : les humains n’ont pas d’ailes mais rien ne les empêche de vivre en altitude. Bonne chance et longue vie à la planète !

Informations pratiques :
Re-Générations sera installée  dans les locaux du CAUE Rhône Métropole (6 bis Quai Saint- Vincent) du 20 avril au 30 juin 2018. Elle sera accessible en équipe de  5 à 10 personnes. Accès gratuit sur réservation, à partir de 8 ans.

Plus d’informations sur :
le site du CAUE Rhône Métropole : www.caue69.fr  et le site du Studio Akkerhuis: https://studioakkerhuis.com


WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE