ET SI ON CHANGEAIT L'ÉCOLE ?

Réchauffement climatique : une formation en ligne pour les profs

En dépit de son importance, le changement climatique reste trop peu ou mal abordé dans les programmes scolaires. Les Nations Unies proposent un cours en ligne gratuit pour les professeurs désireux de mieux se former sur le sujet.

Par Pauline Vallée I Publié le 12 Novembre 2019


Trop technique, anxiogène voire absent... le changement climatique peine à se frayer un chemin dans les salles de classe. (Crédit : Wikipedia)
Trop technique, anxiogène voire absent... le changement climatique peine à se frayer un chemin dans les salles de classe. (Crédit : Wikipedia)

Quelle place pour le réchauffement climatique à l'école ? L’Italie deviendra à la rentrée prochaine le premier pays européen à imposer des heures de cours dédiées aux questions environnementales. En France, point encore de cours spécifiques, mais le ministre a demandé que la question soit abordée dès cette année dans plusieurs matières comme la SVT, la physique ou l’histoire-géographie.

Un bon début, mais les moyens manquent encore et les professeurs ne sont pas toujours assez formés pour aborder la question.


Face au problème, l’initiative des Nations Unies UN CC:Learn a lancé en 2018, en partenariat avec l'entreprise Harwood Education, le programme "Climate Change Teacher Training Academy" à destination des professeurs du primaire et du secondaire. Objectif, les former sur la question du changement climatique. Une centaine d’enseignants ont déjà été certifiés à travers le monde, dont en Belgique, en Italie et Espagne, mais aucun en France.



Un programme pourtant très utile, selon Nancy Metzger-Carter, enseignante en développement durable au lycée indépendant Sonoma à Santa Rosa, en Californie. "Je donne des cours sur le changement climatique depuis au moins 15 ans. Pendant longtemps, je me suis concentrée sur l’aspect scientifique de la question, en expliquant à mes élèves le cycle du carbone ou l’échelle des temps géologiques", raconte-t-elle.
 

"Tous mes cours faisaient reposer le poids du changement sur les épaules des élèves, les incitaient à réduire leur propre empreinte carbone en recyclant, utilisant des voitures électriques, en devenant végétariens, etc."


Nancy se rend compte que cette méthode suscite culpabilité ou anxiété chez ses élèves. Et ce n’est pas le seul problème : "Nous manquons souvent de ressources fiables sur le sujet, ce qui peut nous conduire à reprendre involontairement des données fournies par l’industrie des énergies fossiles."

La professeure cite à l’appui une étude réalisée par le Climate Literacy and Energy Awareness Network (CLEAN) en mai dernier. Cet outil co-fondé par plusieurs agences publiques américaines a passé en revue plus de 30 000 ressources en ligne sur le changement climatique et n’en a identifié que 700 utilisables en classe.


Changer de regard sur le réchauffement climatique

Le programme des Nations Unies veut changer la donne. Les professeurs volontaires suivent 25 heures de cours en ligne réparties en 5 modules, et reçoivent une certification une fois le parcours complété. Ils peuvent également échanger entre eux via un forum dédié. On peut regretter qu'il ne soit accessible qu'en anglais pour l'instant.

D'autant que cette formation gratuite donne non seulement accès aux travaux récents de l'Organisation, mais permet aussi d’envisager la question climatique dans une perspective plus globale et humaine. Nancy explique ainsi le réchauffement planétaire à ses élèves via le prisme des villes, la santé ou encore le genre : "J’ai compris comment montrer à mes étudiants que le problème va bien au-delà des voitures électriques et du sort des ours polaires."

Pour elle, l’école doit être en première ligne dans la lutte contre le changement climatique, en aidant les futurs citoyens à prendre la mesure des défis à relever. En les aidant aussi à trouver des solutions. Une nécessité face au désarroi d’une génération qui, partout dans le monde, se mobilise et appelle les dirigeants à réagir.
 

À lire aussi : Ces jeunes ont séché les cours pour assiéger le ministère de la Transition écologique




Et si on changeait l’école ? De la maternelle au lycée, des professeurs innovent et expérimentent. Avènement du numérique, apports des neurosciences, engouement pour les pédagogies alternatives, classes plus inclusives... L'école fait sa révolution !

We Demain & Franceinfo ont le plaisir de vous présenter leur rubrique "Et si on changeait l'école ?".

Pour aller plus loin, nous vous donnons rendez-vous le 10 décembre à 19h pour assister à notre Forum Éducation à la Maison de la Radio.



Avec le soutien de...