Tech-Sciences

Rencontre avec Russ Foxx, l'homme le plus trafiqué du monde

Cet homme aux plus de cent transformations corporelles s’implante puces, aimants ou circuits imprimés ultraviolets afin d’augmenter les capacités d’un corps humain qu’il juge trop limité. Et le body artist transhumaniste ne compte pas s’arrêter là.

Par Ken Fernandez I Publié le 24 Septembre 2019


Cette fascination pour les modifications corporelles et la mise à jour de son corps a permis à Russ Foxx de cumuler les miliers de vues sur YouTube et de followers sur les réseaux sociaux. (Crédit : Attilio Fiumarella)
Cette fascination pour les modifications corporelles et la mise à jour de son corps a permis à Russ Foxx de cumuler les miliers de vues sur YouTube et de followers sur les réseaux sociaux. (Crédit : Attilio Fiumarella)

Retrouvez le portrait de Russ Foxx dans le numéro 27 de We Demain, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne


"Chéri, où as-tu encore mis les clés de la maison?!" Ce genre de tracas du quotidien relève du passé chez Russ Foxx. Pour ouvrir la maisonnette d’apparence ordinaire qu’il habite dans le paisible quartier résidentiel d’East Vancouver, le Canadien n’a qu’à passer la main devant les capteurs qu’il a installés sur sa porte.

Au bout de son bras gauche, il s’est intégré himself une micropuce RFID à peine plus grande qu’un grain de riz, lui permettant d’ouvrir son domicile, mais aussi de démarrer sa Harley Davidson, ou de faire apparaître un tiroir secret de la table en bois de son salon ... La fusion entre homme et technologie, voilà ce qui anime le body hacker de 37 ans.

 


Inviter Russ Foxx à énumérer l’ensemble de ses transformations corporelles demande d’avoir un peu de temps devant soi. Dans son salon, où des dizaines de figurines de manga cohabitent avec son boa, le Canadien en revendique plus de cent. Ce body artist au look d’enfer est une figure connue du voisinage.

Avec ses "cornes en silicone sur la tête, un circuit imprimé tatoué aux ultraviolets sur une majorité du visage [qu’on ne voit donc qu’avec une lumière noire, ndlr], une langue fourchue, des oreilles pointues, un corps entièrement tatoué, des dizaines de piercings et des scarifications" , Russ Foxx aurait sa place au casting de Mad Max. "Je suis très à l’aise avec le regard des autres. Je me sens totalement libre grâce à mes transformations et je pense qu’en tant que personnes modifiées, nous devons adopter une attitude positive et un esprit ouvert." Ce ne sont pourtant pas ses mutations les plus visibles qui font la renommée internationale du Canadien ...












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile