Tech-Sciences

Salon de l'automobile de Francfort : un climat "électrique"

Alors que le secteur automobile connaît des difficultés, le salon de Francfort met à l'honneur les voitures électriques. Une nécessité pour s'adapter à la demande, et surtout à la réglementation. Voici trois stars du salon.

Par Samuel Marro I Publié le 12 Septembre 2019


4 ans après le Dieselgate, Volkswagen mise sur cette voiture électrique pour redorer son blason (Crédit : DR).
4 ans après le Dieselgate, Volkswagen mise sur cette voiture électrique pour redorer son blason (Crédit : DR).
Le salon de l'automobile de Francfort, qui ouvre ses portes au public jusqu'au 22 septembre, a accueilli 810 000 visiteurs en 2017, soit 13 % de moins qu'en 2015. Les ventes de voitures sont elles aussi en recul : moins 3 % en Europe au premier semestre 2019. 

De nombreux constructeurs boudent d'ailleurs l'événement allemand, dont Toyota, Renault-Nissan-Mitsubishi, Citroën ... Pour ne pas arranger les organisateurs, entre 15 000 et 20 000 manifestants écologistes sont attendus samedi au salon suite à l'appel de plusieurs organisations comme Greenpeace, réclamant une "révolution des transports". 

Dans ce contexte plus que morose, le salon cherche malgré tout à se renouveler, en misant sur l'électrique. Si ces nouveaux modèles ne représentent que 2 % des ventes en France, les réglementations prévues dès 2020 (notamment une baisse de 37,5% des émissions de CO2 pour les voitures neuves), incitent les constructeurs à innover. 

Voici trois stars électriques du salon. 

Volkswagen : l’ID.3, de l'électrique accessible pour se racheter une conduite

Depuis le scandale du Dieselgate, le constructeur allemand cherche à redorer son blason. Avec, entre autres, un nouveau logo, et ce nouveau modèle. 

L’ID.3 est une voiture compacte 100 % électrique qui veut démocratiser l'électrique, avec un prix relativement abordable pour ce type de voiture (moins de 30 000 €), et une autonomie plus longue (jusqu’à 550 km). Les premiers chiffres semblent positifs avec déjà 30 000 voitures précommandées sur une première édition limitée. Le modèle sera en vente d’ici 2020.


Honda E : Un modèle rétro très techno

Le design "Neo-retro" de la Honda E espère être la star de Francfort ce week-end. (Crédit : DR)
Le design "Neo-retro" de la Honda E espère être la star de Francfort ce week-end. (Crédit : DR)

Mais l’ID.3 a un concurrent de taille. La Honda E compte elle se distinguer par son design “Neo-retro”. Rétro seulement de l’extérieur, car la technologie embarquée est audacieuse : une fermeture de la voiture par smartphone, un système “Ok Honda” pour utiliser les fonctionnalités multimédias du véhicule (GPS, climatisation, appel, …), des rétroviseurs caméras et cinq écrans positionnés à l’avant pour avoir un oeil sur tout ce qui se passe. 

Le véhicule possède une faible autonomie, mais elle est destinée à la ville. Elle espère s’adapter à sa cible en proposant des innovations tel que la technologie "Vehicles to Grid (V2G) ”.


Porsche : La Taycan Turbo S pour les fous du volant

La Taycan Turbo S, pour les amateurs de vitesse (Crédit : Porsche).
La Taycan Turbo S, pour les amateurs de vitesse (Crédit : Porsche).

Les amateurs de puissance l’attendaient, et ils ne vont pas être déçus : une voiture de sport berline et électrique avec un moteur capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes. Elle comporte en sus des avantages pour les utilisateurs quotidiens puisqu’elle possède une autonomie qui tourne autour des 400 km. De plus, avec les nouvelles bornes qui seront installées sur les bords d’autoroutes, elle n’aura besoin que de 22 min pour se recharger complètement.

Une voiture qui séduit les fans de Porsche mais qui agace la concurrence, notamment Tesla et sa Model S assez similaire. Les fans de la marque ne se sont pas privé de comparer les deux modèles sur les réseaux sociaux. 
   

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Tesla Motors Club (@tesla_official) le


Beaucoup de constructeurs ont fait l’impasse sur le salon cette année, notamment les Français. La seule nouveauté sera du côté de chez Renault, avec sa Captur 2 en version hybride rechargeable… mais rien de très nouveau sous le capot.












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile