Société-Économie

Séisme en Italie : Des restaurateurs cuisinent des pâtes au profit des victimes

Par Simon Chodorge I Publié le 30 Août 2016

Des restaurateurs du monde entier ont ajouté à leur carte une spécialité culinaire de l'une des communes touchées par le séisme survenu en Italie. Ils reversent une partie de leurs ventes à La Croix Rouge.


La cuisine italienne permet d’aider les victimes du séisme survenu le 24 août dans le centre de l'Italie. (Crédit : Unsplash/Pixabay)
La cuisine italienne permet d’aider les victimes du séisme survenu le 24 août dans le centre de l'Italie. (Crédit : Unsplash/Pixabay)
La cuisine italienne rayonnait déjà dans le monde entier. Désormais, elle est aussi un atout culturel qui permet d’aider les victimes du séisme survenu le 24 août dans le centre de l'Italie. Le matin après le tremblement de terre, le graphiste romain Paolo Campana publie un message sur Facebook pour appeler à la solidarité. Il propose à tous les restaurateurs d’ajouter à leur carte le plat de pâtes "all’amatriciana", la spécialité culinaire d’Amatrice, l'une des communes les plus touchées par la catastrophe.
 
Aujourd’hui, l’appel informel a sa propre page Facebook. Selon l’AFP, plus de 700 restaurateurs à travers le monde ont repris l’idée en servant le plat italien. À chaque plat de pâtes vendu, 2 euros sont reversés à la Croix Rouge italienne pour venir en aide aux victimes du séisme, notamment pour les reloger. Un euro est donné par le client, l’autre par le restaurateur.


L’initiative a été suivie en France, dans des villes comme Marseille ou Nice. (Crédit : AMAtriciana/Facebook)
L’initiative a été suivie en France, dans des villes comme Marseille ou Nice. (Crédit : AMAtriciana/Facebook)

Populariser l’action humanitaire

L’initiative a été suivie en France, dans des villes comme Marseille ou Nice. Carlo Petrini, le fondateur du mouvement Slow Food, a notamment invité les restaurants à garder ce plat sur leurs menus pendant plus d'un an. En tant qu’organisation internationale, Slow Food défend les traditions culinaires locales et une alimentation éthique contre le développement de la restauration rapide.
 
En partageant la recette du plat de pâtes "all’amatriciana", Paolo Campana a trouvé le moyen de populariser l’action humanitaire et de la rendre accessible au grand public. Le séisme a fait au moins 290 victimes et près de 400 blessés. 












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles


wedemain.fr sur votre mobile