Connectez-vous S'inscrire

Selon l'Ademe, les énergies vertes feraient gagner plus de 3 points de PIB à la France

I Publié le 1 Juillet 2016


A l’horizon 2050, le produit intérieur brut (PIB) de la France serait, selon l’hypothèse retenue, supérieur de 3,6 % à 3,9 au niveau qu’il atteindrait en l’absence de transition énergétique. (Crédit : François Goglin/Wikimedia Commons)
A l’horizon 2050, le produit intérieur brut (PIB) de la France serait, selon l’hypothèse retenue, supérieur de 3,6 % à 3,9 au niveau qu’il atteindrait en l’absence de transition énergétique. (Crédit : François Goglin/Wikimedia Commons)
[Repéré sur Le Monde.fr]

Un déploiement massif des énergies vertes en France aurait un impact positif sur la croissance, l’emploi et le pouvoir d’achat des ménages. C’est la conclusion d’une étude prospective de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), rendue publique jeudi 30 juin.

Voilà un an, l’établissement public avait fait sensation, avec un rapport qui montrait qu’un mix électrique "100 % renouvelable" en 2050 était possible dans l’Hexagone, pour un coût comparable à celui d’un bouquet conservant 50 % de nucléaire.

Lire la suite de l'article.





Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE