Débats, opinions

Trouver un job dans la RSE : mes 10 conseils de chasseuse de tête

I Publié le 19 Avril 2018

TRIBUNE. Par Caroline Renoux, fondatrice de Birdeo, cabinet de recrutement spécialiste des nouveaux enjeux sociétaux.


Trouver un job dans la RSE : mes 10 conseils de chasseuse de tête
Depuis la création de Birdeo en 2010, j’ai vu le monde de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et du Développement Durable (DD) se professionnaliser, les innovations et les types de structure se multiplier.

Vous, candidats de tous âges, êtes de plus en plus nombreux et qualifiés, et les recruteurs, eux, sont de plus en plus exigeants. Enrichie de 8 années d’échanges avec les professionnels du secteur et des nombreux entretiens de recrutement que j’ai menés, voici mes 10 conseils pour votre recherche d’emploi dans ce secteur en constante évolution. 
 
1.     Ayez en tête un projet réaliste
Il ne suffit pas de "vouloir donner du sens" à son emploi. Conduire et mener une mission RSE est exigeant. En fonction de vos compétences, de vos expériences et en amont de vos recherches, commencez par vous poser les bonnes questions : quelles sont mes forces et faiblesses, quels sont les compromis que je suis prêt.e à accepter (salaire, mission, secteur d’activité…) ?
 
2.     Ayez une approche business et de création de valeur
Une des clés pour optimiser son profil est de comprendre les enjeux "business" de son secteur et des entreprises visées en particulier. Il est faux de penser que la majorité des collaborateurs vont intégrer la RSE sans contrepartie : il faut donc être en mesure de démontrer l’impact business et la valeur ajoutée que l’on peut apporter à son potentiel employeur.
 
3.     Cherchez au-delà des directions RSE et DD
Les postes ne se trouvent pas seulement dans les directions RSE. On peut aussi trouver des postes dans les directions achat, marketing, ou innovation par exemple ? Le secteur du conseil est aussi friand de ces compétences, au même titre que certaines ONG ou PME très engagées.
 
4.     Soyez engagé, mais pas militant
Les entreprises ne recherchent pas des candidats pour "militer" les causes de la RSE. Elles recherchent évidemment des gens porteurs de convictions, mais avant tout des candidats en mesure de démontrer la valeur ajoutée de la RSE aux différents interlocuteurs en interne.
 
5.     Ne devenez pas généraliste de la RSE : favorisez une double expertise  
Le secteur se spécialise et se professionnalise, les entreprises recherchent donc des expertises métiers, comme les achats ou le marketing, ou encore des personnes maîtrisant parfaitement un secteur. Les doubles diplômes sont également très appréciés.
 
6.     Profil atypique ? Appuyez-vous sur votre 1ère partie de carrière, votre formation 
S’appuyer sur sa 1ère partie de carrière en y intégrant les apprentissages de la RSE permet de se démarquer ; ces pans entiers de votre expérience vous distinguent des autres. Un jeune diplômé peut quant à lui mettre en avant sa formation initiale et ses stages. Quel que soit votre profil, vous devez tous avoir une qualité centrale : la conviction dans votre démarche. 
 
7.     Soyez ouvert à l’international, maîtrisez des langues étrangères
Les postes dans le secteur de la RSE ont en général un lien plus ou moins fort avec l’international. Une excellente maîtrise de l’anglais est souvent nécessaire. Une expérience à l’étranger est toujours appréciée et dénote une capacité à s’adapter et à s’ouvrir à d’autres façons de faire.
 
8.     Cultivez votre réseau
C’est parfois une rencontre qui peut permettre de définir et créer un poste dans ce secteur en pleine mutation. Développer son réseau permet aussi de se tenir au courant des dernières tendances, ce qui peut aussi être un critère de sélection lors du recrutement, car un professionnel de la RSE doit être en mesure de mobiliser rapidement ses parties-prenante.
 
9.     Développez votre "personal branding" et soyez visible sur le web
Les réseaux sociaux - LinkedIn en particulier – deviennent des outils incontournables pour les recruteurs. Quelques règles : avoir son profil à jour en français et en anglais, utiliser des mots-clés. Être actif : commentez et publiez sur les sujets qui vous intéressent ; cela renforcera votre expertise.
 
10.  Renseignez-vous et développez votre culture générale
Évidemment les conseils ci-dessus ne remplaceront pas les heures de recherche et de documentation que vous devrez passer pour être "cultivé" sur le sujet. Allez en librairie, vous le constaterez par vous-même : les livres sur le DD sont nombreux. Renseignez-vous, n’hésitez pas à partir à la rencontre des professionnels du secteur. Nourrissez votre réflexion pour construire un projet le plus précis possible.
 
 

Caroline Renoux 
Après avoir travaillé à Budapest et à Londres, Caroline fonde Birdeo en 2010. Le cabinet de recrutement et de chasse de tête leader en France de la recherche de talents dans les nouveaux enjeux sociétaux : développement durable, RSE, économie sociale et solidaire (ESS), finance responsable, achats durables.

Elle intervient également comme chargée de cours pour les MBA Développement Durable des universités de Paris Dauphine et de La Rochelle ainsi qu’à Sciences Po Paris.

 














Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles


wedemain.fr sur votre mobile