Connectez-vous S'inscrire

Un avion équipé de 14 moteurs électriques : le transport aérien zéro carbone selon la NASA

Par I Publié le 21 Juin 2016

L'agence spatiale américaine assure qu'un tel modèle réduirait par cinq la quantité d'énergie aujourd'hui nécessaire aux petits avions privés. Sans compter l'absence de pollution sonore...


Le X-57 a une autonomie d'une heure à ce jour. (Crédit : NASA)
Le X-57 a une autonomie d'une heure à ce jour. (Crédit : NASA)
Si l’une de ses ambitions est de permettre à l’humanité de poser les pieds sur mars en 2030, la NASA en a révélé une autre le 17 juin : décarboner les transports aériens. Pour cela, l'agence spatiale américaine est en train de développer un avion entièrement électrique, baptisé X-57 et équipé de 14 moteurs électriques et de deux ailes ultra fines.

Jusqu'ici, il était impensable de construire un avion avec des ailes d'une telle finesse, sous peine de mettre en péril sa portance, c'est-à-dire sa capacité à se maintenir dans les airs. Mais la NASA assure qu'avec les nombreuses hélices qu'elle a disposées sur celles du X-57, elle contrebalance cette absence d'épaisseur : le flux d'air que ces dernières génèrent de part et d'autre des ailes comblerait, selon elle, ce déficit de portance.

En outre, ce système ne génèrerait quasiment aucune émission polluante. La NASA affirme qu'un tel appareil, s'il se substituait aux petits avions privés actuels, nécessiterait cinq fois moins d'énergie que n'en consomment aujourd'hui ces derniers. Sans compter l'absence de pollution sonore.

Vers une commercialisation dans cinq à dix ans ?

Reste que la NASA, à l'instar des autres constructeurs d'avions électriques, se heurte à la problématique de l'autonomie des batteries. Pour l'heure, le X-57 ne peut voler qu'une heure. Un laps de temps qui lui permet de parcourir 160 kilomètres (100 miles) à une vitesse de croisière de maximum 280 km/h.

Des limites qui ne découragent pas les ingénieurs de l'agence,
comme l'explique Matt Rediefer, l'ingénieur en chef du projet :
 
"Si les capacités de stockage des batteries continuent à progresser avec la même rapidité que dans les dix dernières années, on peut estimer que dans cinq à dix ans, la technologie sera assez évoluée pour que de tels avions soient commercialisés."

Visionnez cette vidéo de la chaîne YouTube ElectricScienceNews qui décrypte ce nouveau projet de la NASA.




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE