2030


Pourquoi 2030 ?

Parce que cette année marque le point d’aboutissement utilisé pour signifier l’atteinte des objectifs des convergences. Intelligence artificielle, véhicules électriques et autonomes, transition énergétique, priorités environnementales : 2030 sera un point de passage sinon d’aboutissement,
le moment où le XXe siècle sera véritablement entré dans le XXIe.


EDITO

Bienvenue dans ce premier numéro de « 2030 », la newsletter qui permet d’anticiper le futur à travers les meilleurs travaux de prospective. Elle se nourrit d’un réseau international d’excellence dans l’objectif simple de vous fournir un outil d’accès rapide aux grandes évolutions du monde. Celles-ci sont en effet la trame qui structure la feuille de route des entreprises à ambition globale.



Un intéressant travail de prospective de l’innovation

Marc Giget

Dans l’étude prospective « Beyond tomorrow - SCENARIOS 2030 - The future of product development », le Copenhagen Institute for Futures Studies (CIFS) s’est posé la question des scénarios de développement de nouveaux produits à horizon 2030


Après une analyse des megatrends et des insights, quatre scénarios sont proposés : « The Gatekeepers », « Take-off », « The Mesh » et « Stay Cool ». Ces scénarios varient notamment selon qu’il y a adoption plus ou moins rapide des technologies et que les développements se font à partir de plateformes de développement « end to end » ou au contraire des systèmes multiples et indépendants.
Clair, illustré, bien informé, ouvrant de nouvelles pistes.