Connectez-vous S'inscrire
We Demain, une revue pour changer d'époque

Un projet à 15 millions de dollars pour démocratiser l'éducation grâce au logiciel libre

Par I Publié le 2 Mai 2016

Issues de 33 pays, 136 équipes vont développer des logiciels éducatifs à destination des enfants défavorisés. Les projets lauréats seront testés en Tanzanie. À l'origine de cette opération inédite, la fondation XPrize, l'UNESCO et le Programme alimentaire mondial.


Image d'illustration (Crédit : XPRIZE)
Image d'illustration (Crédit : XPRIZE)
15 millions de dollars. C’est le montant alloué à un partenariat entre l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le Programme alimentaire mondial (PAM) et la fondation Xprize, une organisation à but non lucratif californienne qui promeut les technologies capables d’apporter "des percées radicales pour le bienfait de l’humanité".

Nom de l'opération : Global Learning XPrize, un concours d’une durée de cinq ans, dont l’objectif est de démocratiser l’accès à l’éducation par le biais de la technologie. Jusqu'à septembre 2017, début de sa phase test, 136 équipes issues de 33 pays vont s’atteler à développer des logiciels libres pour "permettre aux enfants ayant un accès limité à la scolarisation d’apprendre par eux-mêmes les bases de la lecture, l’écriture et le calcul".

Parmi les membres du conseil d’administration de la fondation Xprize, on compte des entrepreneurs comme Elon Musk, Arianna Huffington ou encore Larry Page.


Les cinq équipes finalistes recevront chacune un million de dollars. Pour tester leurs solutions en Tanzanie, pays d'accueil de ce concours, elles auront à leur disposition 8 000 tablettes distribuées par Google, qui seront distribuées à 4 000 enfants répartis dans 200 villages.

 À l'issue de cette phase pilote de 18 mois, LA solution "permettant les plus grands gains dans la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul recevra le grand prix de 10 millions de dollars américains", selon le communiqué de presse du PAM.

Les quatre autres programmes ne seront pas abandonnés : ils seront développés sous forme de logiciels libres, afin que quiconque dans le monde puisse les utiliser et s'en inspirer. 
 
"Nous espérons que ce concours produira des résultats qui transformeront l’éducation dans ces villages et qu’il ouvrira la voie pour que tous les enfants du monde puissent accéder à une éducation de premier ordre", a déclaré Matt Keller, directeur principal du Global Learning XPRIZE.





Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE