wedemain.fr
Twitter
Rss
Ma ville en transition

Un week-end pour végétaliser les villes

I Publié le 22 Mars 2018

Le 21 et 22 avril auront lieu les 48H de l’agriculture urbaine. Tout au long du week-end, les citadins pourront se réapproprier leur ville et la rendre plus verte. Depuis le 22 mars, il est possible de s’inscrire en ligne aux évènements proposés.


Végétaliser les toits des villes est une des possibilités pour mettre les villes au vert (Pixabay)
Végétaliser les toits des villes est une des possibilités pour mettre les villes au vert (Pixabay)
Lancer une armée de jardiniers à l’assaut des villes. C’est l’ambition de l’événement "les 48H de l’agriculture urbaine". Un week-end d’ateliers en tout genre pour apprendre, entre autres, des techniques de jardinage. Mais il y aura aussi des conférences, des débats et même des apéros. Tous consacrés au même sujet : végétaliser la ville.
 
Pour la troisième année consécutive, l’association La SAUGE (Société d'Agriculture Urbaine Généreuse et Engagée) lance les 48H. Ce week-end aura lieu le 21 et 22 avril dans 15 des plus grandes villes de France et de Belgique. La date n’est pas choisie par hasard. C’est le début du printemps, les températures montent et les jours de beaux temps arrivent. C’est le bon moment pour commencer une saison de jardinage. Si les citadins des grandes villes ont parfois peu d’opportunités de jardiner, ce week-end se veut comme un déclencheur pour les amateurs de plante.

Pendant ces deux jours, vous pourrez passer un dimanche vert aux Grand Voisins  à Paris, visiter les oasis citadines de Montpellier, se promener sur les toits végétaux à Grenoble ou encore déambuler dans la guinguette fruitière de Nantes.
 
Tous ces événements sont à l’initiative des citoyens et chacun peut proposer le sien. Si on peut dès à présent s’inscrire sur le site pour participer aux manifestations, il est également possible de soumettre un événement jusqu’au 10 avril. Les porteurs de projet peuvent recevoir de l’aide de la part des organisateurs.
 
Pour financer l'évènement et lui donner de la visibilité, les organisateurs ont lancé une campagne de crowdfunding  : « 1 euro pour végétaliser  la ville ». 

Mais le projet ne se limite pas au week-end du 21 et 22 avril. "L’objectif n’est pas que les plantes meurent après ces 48 heures" explique Swen Déral, fondateur de La SAUGE. Pour aider les citoyens qui souhaitent se lancer, le site devrait bientôt proposer une boîte à outil. Dans celle-ci, on trouvera des tutos de jardinage, des informations pratiques sur l’agriculture urbaine, des liens vers les acteurs de l’agriculture urbaine, ou encore un guide des bonnes pratiques actualisé toute l’année. "On espère que cette page continuera à vivre après lnotre événement" commente Swen Déral. 
 




Si vous souhaitez poser des questions aux organisateurs, vous pouvez le faire dans la foire aux questions du site des 48H.
 






wedemain.fr sur votre mobile