wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Une maison biodégradable, open source et abordable

La start-up française Ghara s’est inspirée du corps humain et de la nature pour construire la maison écologique et design baptisée Écaille. Cette dernière est destinée à l’autoconstruction et ne nécessite que des matériaux disponibles localement.

Par I Publié le 22 Novembre 2018


"Nous voulions vraiment imaginer un projet pour des autoconstructeurs, avec des matériaux peu cher et très disponibles localement." (Crédit : Ghara)
"Nous voulions vraiment imaginer un projet pour des autoconstructeurs, avec des matériaux peu cher et très disponibles localement." (Crédit : Ghara)
Une cage thoracique recouverte d’écailles de serpent. Voilà ce qu’a tenté de reproduire l’architecte de la start-up Ghara lorsqu’il a imaginé la maison Écaille. L'objectif du projet : que chaque individu puisse assumer ses besoins fondamentaux, comme se loger, tout en ayant une maison respectueuse de l’environnement. L’idée est ainsi d’utiliser des matériaux locaux pour la construction, réduisant au minimum son empreinte écologique.
    
"Notre idée était de faire une maison 100 % biodégradable. Ce premier modèle ne le permet pas, car pour s’adapter à la réglementation nous avons dû mettre un pare-vapeur et un pare-pluie extérieur et intérieur. Il y a donc un peu de plastique", développe Hugues Verneau, co-fondateur de Ghara.
   
L’ossature en bois de la maison est une structure en portique, recouverte jusqu’au sol de tuiles également en bois. La coque tient par elle-même laissant un volume intérieur libre de toute entrave. L’intérieur des murs est rempli de paille pour l’isolation. Mais le client pourra choisir un autre isolant, précise Hugues, comme des copeaux de bois par exemple.
    
"Nous voulions vraiment imaginer un projet pour des autoconstructeurs, avec des matériaux peu cher et très disponibles localement."

Une maison écolo pour tous

Écaille n’est que le premier modèle de maison imaginé par les équipes de Ghara. Neuf autres devraient voir le jour d’ici trois ans, à base de matériaux différents comme la terre ou le pisé
 
Cette maison est conçu pour un couple. Sa surface est de 42m2 avec une chambre, un salon, une cuisine ouverte, une salle de bain, un bureau et une terrasse. "Pour les autres modèles, nous resterons sur de petites habitations, nous ne dépasserons pas 80 m2. Nous pensons économie mais aussi écologie car nous considérons que c’est plus pertinent de vivre dans de petits espaces", justifie le co-fondateur. À la clé, des économies de chauffage, de matériaux ou encore de place !

Le prix de construction d’Écaille est estimé entre 30 000 et 40 000 euros. (Crédit : Ghara)
Le prix de construction d’Écaille est estimé entre 30 000 et 40 000 euros. (Crédit : Ghara)
Ghara ne commercialise pas directement la maison mais un kit pour la construction comprenant des plans d’exécution, un tutoriel détaillé, un guide pour obtenir le permis de construire et tout le nécessaire pour arriver au bout du projet. Ce kit open source sera vendu à 250 euros. Le prix de construction d’Écaille est estimé entre 30 000 et 40 000 euros.
 
Pour le moment, Écaille en est au stade de projet. Après avoir été dessiné par l’architecte, le concept doit être envoyé à un bureau d’étude pour éditer les plans techniques.
 
Les équipes de Ghara seront présentes à la Maker Faire, du 23 au 25 novembre, à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris. Vous pourrez y découvrir la maquette d'Écaille et discuter avec le charpentier ou l’architecte.




[INFO PARTENAIRE]
Envie d'en savoir plus sur la maison de demain, d'explorer les nombreuses mutations qui parcourent le monde de l'habitat, de mettre en place des solutions pour mieux vivre chez soi ?



wedemain.fr sur votre mobile