We life

Une rentrée scolaire en mode "rien de neuf"

La rentrée scolaire est souvent synonyme de stress. Les rayons de fournitures scolaires dans les supermarchés sont bondés, et le prix à l’arrivée ne fait pas rêver. We Demain vous donne 5 astuces pour une rentrée sous le signe du zéro déchet !

Par I Publié le 31 Août 2018


(Crédit : Pixabay)
(Crédit : Pixabay)
Peut-être avez-vous encore les pieds dans le sable chaud en lisant cet article, mais autant ne pas se voiler la face : la rentrée scolaire approche à grands pas. Si rien que l’idée de passer des heures dans les rayons de supermarchés bondés vous angoisse, vous feriez mieux de continuer à lire. 
 
Rentrée scolaire rime souvent avec dépense. Pour un enfant rentrant en sixième, les parents devront débourser en moyenne 193,74 € selon une enquête menée par l’association Famille France  en août 2018.
 
Pourtant, il est légitime de se demander pourquoi autant ? We Demain vous donne ses conseils pour une rentrée économique et zéro déchet !

(Crédit : PxHere)
(Crédit : PxHere)

1. Faire le tri

Au moment de la rentrée, c’est souvent la course. Mais avant de se lancer dans les nouveaux achats, prenez un moment (qui peut être plus ou moins long) pour trier toutes les anciennes fournitures de vos enfants.
 
Essayez tous les stylos, feutres. Redonnez vie à vos feutres séchés en les trempant simplement dans l'eau. Nettoyez les ciseaux ou les gommes - en la frottant sur votre jean - pour qu’ils paraissent plus neufs, ou fabriquez vous-mêmes des gommes trop mignonnes. Des petits gestes simples qui vous permettront de remplir une bonne partie de la trousse. Faite maison elle aussi.

2. Acheter d’occasion

Beaucoup de choses sont disponibles de seconde main. Par exemple, certaines librairies vendent les livres scolaires d’occasion. Mais aussi, il est très simple de trouver des trousses ou cartables déjà utilisés et en bon état à Emmaüs.

(Crédit : PxHere)
(Crédit : PxHere)
La Maison du Zéro Déchet, à Paris, organise plusieurs journées de "Bourse aux fournitures scolaires et aux vêtements"  pour que les parents échangent les anciennes trousses ou classeurs de leurs enfants. La première a lieu ce samedi 1er septembre, de 10h à 14h. Un moyen de changer, sans acheter du neuf ! 
 
Pensez aussi à recycler les vieilles fournitures de vos enfants. Vous pouvez donner ce qui est encore en bon état et apporter à des points de collecte ce qu’il faut jeter. Cette année, Bic s’est associé à l’enseigne E.Leclerc : des bornes de collecte sont disponibles à l’entrée des hypers et supermarchés !

(Crédit : PxHere)
(Crédit : PxHere)

3. Acheter en vrac

Plutôt que d’aller au supermarché, privilégiez les papeteries ou les magasins spécialisés qui vous permettent d’acheter les fournitures en vrac, et donc sans emballage. De plus, il est souvent plus facile dans ces lieux de se faire conseiller et d’avoir accès à des produits fabriqués en France, faits en matériaux de récupération ou à des fournitures moins toxiques. Les vendeurs sont souvent plus qualifiés dans le domaine et pourront vous conseiller. Un moyen également de faire fonctionner les commerces locaux. 
 

4. Acheter durable

Au lieu d’acheter des stylos en plastique – certes moins chers -, préférez des fournitures plus couteuses sur le moment mais durable dans le temps. Par exemple, choisissez des fournitures en bois ou en métal, notamment pour les règles ou les équerres.

(Crédit : Pixabay)
(Crédit : Pixabay)
Mais aussi, sachez qu’il existe des fournitures rechargeables : des cahiers et des agendas où les pages utilisées peuvent être enlevées, d’autres avec des pages effaçables  comme un tableau…
 
C’est également le cas pour les stylos : les "stylos à pompe", similaires à des stylos plume, ont un piston qui permet de recharger en encre sans avoir recours à des cartouches jetables. Sachez que beaucoup de surligneurs sont aussi rechargeables ! Il suffit d'acheter un pot d'encre fluo, d'y enfoncer votre surligneur quelques minutes et le tour est joué.

5. Faire les courses sans les enfants

Pour la rentrée, la plupart des enfants veulent acheter de nouveaux cahiers, sac ou stylos à la mode. Comme pour les vêtements ou la décoration, les fournitures scolaires sont aussi marquées par de nouvelles tendances chaque année.
 
Mieux vaut faire des concessions en amont, comme accepter que votre rejeton choisisse son agenda (élément extrêmement important dans sa scolarité), mais ne pas l’emmener avec vous pour le reste des courses afin qu’il ne soit pas tenté.
 
Si vous avez un mental d’acier et que vous êtes sûr de ne pas craquer, vous pouvez aussi choisir de l’emmener avec vous et de lui expliquer le choix de vos achats responsables.
 
Avec ces techniques, vos rentrées scolaires seront de plus en plus économiques et de moins en moins stressantes !













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile