Connectez-vous S'inscrire
We Demain, une revue pour changer d'époque
Récits

VIDÉO. "Fascinés par la détermination des activistes du climat, nous les avons suivi à la COP21"

Récit

I Publié le 16 Mai 2016

Par Mathilde Gracia, Florent Banchet et William Sineux, co-auteurs du documentaire "Les rebelles du climat".


Capture d'écran du documentaire "Les rebelles du climat" (DR).
Capture d'écran du documentaire "Les rebelles du climat" (DR).
La COP21 s’annonçait chahutée. L’état d’urgence décrété quelques semaines plus tôt, beaucoup d’événements avaient été annulés et la mobilisation était affaiblie. Pourtant des centaines de militants écologistes, altermondialistes, anticapitalistes promettaient de désobéir à ces interdictions et de mener leurs actions coûte que coûte. Fascinés par leur détermination, nous avons voulu les suivre. Nous avons rencontré des hommes et des femmes passionnés, remplis d’énergie et de convictions.

Leurs cibles pendant ce sommet sur le climat étaient la communication verte des grandes multinationales responsables des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi l’hypocrisie des hommes politiques qui promettent un avenir durable et autorisent dans le même temps les projets les plus polluants, comme le symbolique aéroport Notre-Dame-des-Landes.

William Sineux et Mathilde Gracia, deux des auteurs du documentaire "Les rebelles du climat" (crédits : DR).
William Sineux et Mathilde Gracia, deux des auteurs du documentaire "Les rebelles du climat" (crédits : DR).

De plus en plus à la désobéissance civile

Point névralgique de cette dénonciation du greenwashin : le Grand Palais. Les organisateurs du sommet y avaient installés Solution COP21 une vitrine pour les grands sponsors et les entreprises prêtes à dérouler leur communication verte. C’est là que nous ont donné rendez-vous les activistes pour leur première action. Mais la police a empêché tout mouvement, finalement les militants ont été évacués un par un, portés par les policiers les pieds en l’air ou mimant l’avion... C’est l’une des scènes fortes de notre reportage et de toute la mobilisation pendant la COP21.


Pour se préparer à ce genre d’événement il existe des formations que nous avons aussi suivies. Car la gravité de la crise climatique les pousse à recourir de plus en plus à la désobéissance civile comme le font par exemple "les faucheurs de chaises" qui donnent une nouvelle impulsion à ce mode d’action.

Décembre 2015 n’était qu’une étape

Mais quel est l’impact de toutes ces mobilisations ? Toutes n’ont pas un objectif aussi précis que celui des chaises. Pour les militants, il s’agit de trouver dans l’action le sens de leur engagement, de remotiver les troupes, et de pouvoir se confronter directement à ce qu’ils considèrent comme la source du problème. Autant d’aspects qu’ils conjuguent avec d’autres formes d’engagement: certains militent pour un parti ou une ONG, œuvrent pour l’écologie.

Adrien Brunetti, notre personnage principal, résume ainsi :
 
"Notre message c’est surtout: restons ensemble en tant que citoyens et montrons à ceux qu’on aime à nos amis qu’on est engagés pour ce changement de monde et que quand il sera mature on sera ici à Paris pour l’orienter et le mettre en place. On montre qu’une contre société est possible et qu’elle est déjà organisée autour d’autres valeurs, d’autres enjeux, d’autres principes que la société actuelle".

Une société radicalement différente et les militants assument volontiers cette radicalité ; tout l’enjeu est de l’affirmer en restant positif explique Adrien.

Décembre 2015 n’était qu’une étape. La grande aventure continue, dans les mois à venir, les activistes prévoient notamment de bloquer une centrale à charbon en Allemagne ou encore de saboter gentiment une importante rencontre des compagnies pétrolières à Pau. Les grands symboles du réchauffement climatique ont donc du souci à se faire car la sphère climato-rebelle ne leur laissera pas de répit.


Découvrez ici, en intégralité, Les rebelles du climat, le documentaire réalisé par Mathilde Gracia, Florent Banchet et William Sineux.




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE