wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Vacances : Bienvenue dans le premier gîte français zéro déchet

Par Alice Pouyat I Publié le 19 Juillet 2018

Vous êtes adepte de la vie zéro déchet ou vous souhaitez vous initier à cette pratique pendant l'été ? Direction la Charente-Maritime, à la découverte du premier gîte français zéro déchet.


Le couple a établi son gîte zéro déchet dans une maison typique de la région Charente-Maritime (Crédit: Le Bocal)
Le couple a établi son gîte zéro déchet dans une maison typique de la région Charente-Maritime (Crédit: Le Bocal)
Ils ont changé de vie et vous invitent à faire de même : Loïc Gillon et Camille Lyczinski, 27 ans, ont quitté Paris pour s’installer à Seigné, entre Poitiers et La Rochelle, en Charente-Maritime. Camille travaillait dans le tourisme, et tous deux avaient une sensibilité écolo. Courses en vrac, produits DIY et upcycling faisaient déjà partie du quotidien de ce couple.
 
Soucieux de "pousser plus loin la démarche" et de "partager leur mode de vie", ils ont eu l’idée d’ouvrir un "gîte zéro déchet" en 2017.  Une idée dans l’air du temps : "Comme nous, de plus en plus de gens souhaitent réduire leurs ordures mais pensent que c’est compliqué alors qu’il s’agit d’habitudes à prendre, plutôt joyeuses et économiques", observe Camille.

Les chambres sont décorées avec des élements recyclés (Crédit : Le Bocal)
Les chambres sont décorées avec des élements recyclés (Crédit : Le Bocal)
Coup de chance, le couple a pu s'installer dans une maison de vacances familiale peu utilisée, rebaptisée "Le Bocal". Les trois chambres aujourd’hui disponibles sont décorées avec des éléments recyclés, des palettes, du carton. La piscine, gourmande en eau, a été transformée en serre, non loin du potager et du poulailler.

Upcycling et ateliers DIY

Dans ce gîte écolo, les convives doivent au minimum respecter le tri sélectif et s'initier au compostage. Ils reçoivent aussi un petit kit de course et de pique-nique zéro déchet, avec bocaux, boîte à œuf, tupperwares… Le couple recommande également de bonnes adresses, comme un producteur de lait voisin.
 
"À notre simple contact, les convives se rendent compte que la démarche est accessible", se réjouit Camille.

Et pour ceux qui veulent aller plus loin, le gîte propose des ateliers au choix, fabrication de conserves, de produits d’entretien, de shampoing ou de pain au levain, inclus dans le prix du séjour. Des corvées pendant les vacances ? "Nous ne forçons personne ! Tout se fait sur la base du volontariat !", précise la jeune femme.
 

Le gite propose aux hôtes des ateliers de confection de produits ménagers zéro déchet. (Crédit : Le Bocal)
Le gite propose aux hôtes des ateliers de confection de produits ménagers zéro déchet. (Crédit : Le Bocal)
Une bibliothèque-ludothèque et une "grainothèque" participatives permettent enfin aux familles d’échanger jeux, livres et graines "pour limiter les achats".
 
"Pour nous aussi c’est enrichissant. Nous rencontrons des familles qui nous transmettent leur expérience et leurs astuces", poursuit Camille.
 
Un concept qui séduit : le calendrier de réservation du Bocal est déjà bien rempli. Les tarifs vont de 100 euros les deux nuitées en basse saison à 500 euros la semaine en haute saison pour le gîte complet (trois chambres).

D’autres initiatives similaires semblent d'ailleurs émerger. Camille vient d'être contactée par quatre personnes souhaitant ouvrir des hébergements zéro déchet. Une bonne façon, pour les hôtes, de se démarquer et de toucher les voyageurs les plus engagés. 


D’autres projets d’hébergement zéro déchet :
  • Des pionniers : En Belgique, près de Namur, la "Grange d’Ychippe " passée au zéro déchet il y a 4 ans, peut accueillir 14 personnes et des séminaires. "L’expérience en immersion à nos côtés montre que ce choix de vie est jouable !", constatent Thomas et Valérie Nagant-Von Heer.
  • Dans le Finistère, à Tréouergat, les gîtes Envie de Bretagne sont en train d'évoluer vers le zéro déchet, avec des  bocaux et des sacs en tissu à disposition, bientôt un composteur et des toilettes sèches.
  • D’autres projets en crowdfunding demandent un coup de pouce financier, comme celui-ci en Normandie.
     
En attendant, sachez que le label Clef Verte distingue les hébergements qui encouragent le tourisme durable.





[INFO PARTENAIRE]
Et si votre maison était une source de création où tout devient possible? Un lieu où vous avez le pouvoir d'imaginer, de faire... Selon vos goûts et vos envies.
Avec les solutions et l'accompagnement Leroy Merlin, vos projets vont plus loin.


wedemain.fr sur votre mobile