Planète

Vidéo : Cette guide française a retiré 75 % des déchets de l’Everest en trois ans

Marion Chaygneaud-Dupuy est la première femme à avoir gravi trois fois le plus haut sommet du monde. Via l’opération "Clean Everest”, elle a collecté 75 % des déchets laissés en haute altitude depuis 2016. We Demain l’a rencontrée.

Par Pauline Vallée I Publié le 15 Octobre 2019


La guide de haute montagne veut débarrasser l'Himalaya de ses déchets, qui entraînent une pollution de l'eau non négligeable pour les populations locales. (Crédit : DR)
La guide de haute montagne veut débarrasser l'Himalaya de ses déchets, qui entraînent une pollution de l'eau non négligeable pour les populations locales. (Crédit : DR)

Dès sa première ascension de l'Everest, ce fut un choc. Marion Chaygneaud-Dupuy se souvient encore de la quantité de déchets laissés en pleine nature. Le toit du monde est alors pollué par une dizaine de tonnes d’emballages, de conserves et d'objets abandonnés par les alpinistes, qui restent à l’air libre faute d’infrastructures pour les collecter.

La guide de haute-montagne lance alors, en 2016, l’opération "Clean Everest" pour organiser le ramassage et le recyclage de ces déchets en haute altitude. Elle réussit à atteindre 75 % de son objectif (soit 8,5 tonnes de déchets collectés) en seulement trois ans, et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Pour We Demain, elle revient sur son action présente et ses projets à venir.














Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile