Planète

Vidéo : En parapente, il traque la pollution des Alpes

Équipé de quatre capteurs de particules, le scientifique grenoblois Nicolas Plain survole en parapente le massif alpin pour y mesurer la pollution. De quoi réaliser une carte inédite, sans émettre 1 gramme de CO2. On a embarqué dans son labo volant.

Par Inès Lombardo I Publié le 10 Octobre 2019


L'air des montagnes est-il si pur ? C'est ce que cherche à étudier l'ingénieur Nicolas Plain. (Crédit : Nicolas Plain)
L'air des montagnes est-il si pur ? C'est ce que cherche à étudier l'ingénieur Nicolas Plain. (Crédit : Nicolas Plain)

"Tu peux courir !" L’injonction n’est pas simple à concrétiser dans une pente en pleine montagne. Surtout pour ma première en parapente. Soumis aux bonnes volontés des thermiques, ces courants d'air chauds qui élèvent l'engin, le scientifique parapentiste de 27 ans Nicolas Plain et moi-même rasons les falaises de Saint-Nazaire-les-Eymes (Isère). La crainte que l’aile ne s’encastre dans les roches est vite chassée par la beauté des Alpes françaises. Mes cris de surprise passés, le parapente se met à voler, offrant une vue verdoyante sur la chaîne de Belledonne d’un côté, le massif de la Chartreuse de l'autre, et le Vercors à l'horizon. Au centre, des routes, habitations et zones commerciales. Au-dessus de Grenoble, un épais nuage de pollution.


Déjà, l’un des capteurs que nous avons embarqué indique 75 NO2, un fort taux de dioxyde d’azote résultant de combustions. Nicolas Plain soupire : "Tous les matins, il y a un pic de ce type de particules, très mauvaises pour la santé. Et je ne sais pas d’où ça vient ! " C’est l’un des objectifs de son projet de traversée des Alpes en parapente : localiser les sources de pollution. Avec l’espoir ténu de les éradiquer rapidement....
 
Retrouvez l'article complet dans We Demain n°27, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne

En avant-première, We Demain vous propose aussi un extrait exclusif du documentaire "Il faut sauver les Alpes" que Nicolas Plain présentera avec la glaciologue Heidi Sevestre fin novembre sur Ushuaia TV.














Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile