wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Vidéo : Le premier village autonome et bio-regénératif ouvrira ses portes en 2021

Conçu par la société Interstellar Lab, le village Ebios s’inspire des technologies spatiales pour fournir eau, électricité et nourriture à une centaine de personnes. Ouverture prévue en 2021 en Californie.

Par Pauline Vallée I Publié le 21 Novembre 2019


Le village EBIOS sera constitué de 4 dômes, chacun ayant une serre en son centre. (Crédit : Interstellar Lab)
Le village EBIOS sera constitué de 4 dômes, chacun ayant une serre en son centre. (Crédit : Interstellar Lab)

Voilà de quoi mettre des étoiles dans les yeux des cosmonautes en herbe. La start-up Interstellar Lab vient d’annoncer la création pour 2021 d'un village autonome terrestre inspiré des technologies d’exploration spatiale.

Le projet EBIOS (pour Experimental BIOregenerative Station) est le fruit de deux ans de recherche menée en collaboration avec des experts de l’aérospatial. Cette station de 70 000 m2 sera capable de générer et recycler l’eau, la nourriture et l’énergie nécessaire pour accueillir en permanence une centaine de personnes.

Interstellar Lab s’est également inspiré des technologies utilisées par la Station Spatiale Internationale pour concevoir un système de récupération et recyclage des déchets.

Zéro-déchet, auto-suffisant et bio-regénératif, EBIOS se veut un laboratoire pour développer les outils qui permettront aux humains de coloniser la Lune et, pourquoi pas, la planète Mars. Ce n’est pas tout : la station promet aussi de mettre au point des solutions pour alléger notre empreinte carbone et notre impact sur la biodiversité, et ainsi améliorer la vie sur Terre.
 

À lire aussi : Qui sera le prochain homme à marcher sur la Lune ?


Pour découvrir EBIOS, il faudra se rendre de l’autre côté de l’Atlantique, dans le désert de Mojave en Californie. La station accueillera la moitié de l’année des scientifiques et ingénieurs, et sera ouverte le reste du temps au grand public.

En attendant,  Barbara Belvisi, fondatrice et directrice d’Interstellar Lab, et Greg Autry, représentant de la NASA à la Maison Blanche, détaillent le projet en vidéo à We Demain.






[INFO PARTENAIRE]
Découvrez notre nouveau catalogue Inspiration 2019 pour vous donner des idées !



wedemain.fr sur votre mobile