We life

Vinci, Dali, Churchill... Les génies font la sieste, et vous ?

Les neurosciences le prouvent, faire la sieste est le meilleur moyen de récupérer une dette de sommeil importante. De nombreux génies l'avaient déjà compris.

Par Gérard Leclerc I Publié le 15 Mai 2019


Grand siesteur, l'ancien président de la République Jacques Chirac dormait dès qu'il le pouvait (Crédit : Jack Garofalo / Paris Match / Scoop)
Grand siesteur, l'ancien président de la République Jacques Chirac dormait dès qu'il le pouvait (Crédit : Jack Garofalo / Paris Match / Scoop)
Retrouver l'article "La pause du peuple" dans la revue We Demain n°26 , disponible en kiosque le 23 mai et sur notre boutique en ligne

Moquée, associée à la paresse, la sieste est pourtant le remède naturel le plus efficace contre les maux engendrés par un sommeil nocturne des plus insuffisants. Ses bienfaits récupérateurs, éprouvés par Léonard de Vinci et Churchill et aujourd'hui validés par les neurosciences, on convaincu plusieurs entreprises de se doter d'espaces de repos.

Une sieste de génie

L'assoupissement d'Archimède dans sa baignoire lui valut de découvrir le célèbre principe qui porte son nom. Celui de Newton, sous un pommier, lui a permis, à partir de la chute d'une pomme, de déceler la loi de la gravitation universelle. Léonard de Vinci s'offrait, toutes les quatre heures dans son atelier, quinze minutes de repos.

Napoléon assurait "faire ses plans de batailles avec les rêves de ses soldats", en réalité avec les siens lors de ses siestes, lui qui ne dormait que quelques heures par nuit. Même recette pour Franklin et le paratonnerre, Hugo et ses poèmes, Edison et l'ampoule électrique, Einstein et la théorie de la relativité...

We Demain vous présente 12 génies et célébrités qui faisaient la sieste.
 













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile