2030


Pourquoi 2030 ?

Parce que cette année marque le point d’aboutissement utilisé pour signifier l’atteinte des objectifs des convergences. Intelligence artificielle, véhicules électriques et autonomes, transition énergétique, priorités environnementales : 2030 sera un point de passage sinon d’aboutissement,
le moment où le XXe siècle sera véritablement entré dans le XXIe.


EDITO

"2030", la newsletter qui permet d’anticiper le futur à travers les meilleurs travaux de prospective. Elle se nourrit d’un réseau international d’excellence dans l’objectif simple de vous fournir un outil d’accès rapide aux grandes évolutions du monde. Celles-ci sont en effet la trame qui structure la feuille de route des entreprises à ambition globale.



Vision optimiste du rôle des nouvelles technologies dans l’accès au bonheur à horizon 2030

Sylvain Galy

Un tour d’horizon des technologies concernées, très bien illustré avec de nombreux schémas et glossaires sur « la tech du wellbeing »


La conviction, discutable, que les technologies nouvelles notamment la data, vont améliorer le bonheur individuel (le « like » étant le précurseur), mais une analyse particulièrement intéressante sur le rapport inversé entre les taux d’utilisation des différentes applis du net et le niveau de bonheur atteint.

Cinq tendances clefs sont identifiées :
  • La technologie conduit à la convergence entre les hommes et la nature.
  • Le biohacking : un raccourci vers le bien-être.
  • L’émergence des « data selfies » au service de l’individu.
  • Le bonheur est conditionné par le lien social.
  • Les biofeedbacks remplaceront les surveys et les likes.

Ceci selon l’étude « Wellness 2030 : the new techniques of happiness », du Gottlied Duttweiler Institute, qui conclut sur l’émergence d’une économie de la data du bien-être.

Wellness 2030 : the new techniques of happiness - Gottlied Duttweiler Institute
À télécharger ici : https://static1.squarespace.com/static/54306a8ee4b07ea66ea32cc0/t/5a5fd7aaec212d98c9f8a4e 4/1516230610995/2018GWIResearch_GDIWellness2030Report.pdf