Connectez-vous S'inscrire

En savoir plus
 

Vivre entre le ciel et l’océan ? C’est possible grâce à cette soucoupe flottante

Par I Publié le 5 Septembre 2017

Auto-alimentée en énergie et made in France, cette maison flottante de luxe offre a ses habitants une vue unique sur les éléments.


Grâce à ses panneaux solaires, cette maison est 100 % autonome en électricité. (Crédit : Anthénea)
Grâce à ses panneaux solaires, cette maison est 100 % autonome en électricité. (Crédit : Anthénea)
Vivre entre l’eau et le ciel, dans une bulle flottante luxueuse mais écologique : c’est ce que permet cette maison originale, baptisée Anthénea.

Imaginée par l’architecte naval Jean-Michel Ducancelle, cette soucoupe flottante produit sa propre énergie grâce à cinq panneaux solaires installés sur son dôme. En option, on peut choisir d'y ajouter une éolienne, un système de désalinisation ou encore un poêle à bois.

À l'intérieur, des outils de contrôle indiquent aux habitants la quantité d'énergie disponible. À noter qu'en en cas de besoin exceptionnel, la maison dispose un groupe électrogène.

Vivre au cœur de la nature

Cette soucoupe flottante semble basique de l’extérieur, mais elle renferme un confort certain. Sa surface de 50 mètres carrés est divisée en cinq espaces : un salon, une chambre (avec lit rond king size), une salle de bain (avec baignoire), une cuisine toute équipée et un solarium 360° pouvant accueillir jusqu’à 14 personnes.

Cette maison offre un point de vue unique sur le ciel et la mer. Pour contempler les étoiles, un solarium doté d'un toit ouvrant est situé à l’étage. Et pour découvrir l’océan, on peut profiter de larges baies vitrées... et même d'un puits de plongée.

Cette bulle de 50 mètres carrés abrite cinq pièces aménagées. (Crédit : Anthénea)
Cette bulle de 50 mètres carrés abrite cinq pièces aménagées. (Crédit : Anthénea)

Un bulle de luxe

L'unique prototype de cette habitation est actuellement amarré à Trébeurden, dans les Côtes-d’Armor. Sa construction, à laquelle participe une dizaine d’entreprises angevines, a débuté en janvier 2016 et a duré un an.

Les commandes sont désormais ouvertes aux particuliers. Pour s'offrir une Anthénea, il faut patienter 6 à 9 mois – le temps de sa fabrication – et surtout  y mettre le prix… 500 000 euros. "C’est moins cher qu’un bateau habitable de même surface et de même volume", assure à actu.fr Jacques-Antoine Cesbron, financeur du projet. Un prix variable, bien entendu, en fonction des aménagements supplémentaires souhaités par l’acheteur.




INFO PARTENAIRE
Et si votre maison était une source de création où tout devient possible? Un lieu où vous avez le pouvoir d'imaginer, de faire... Selon vos goûts et vos envies.
Avec les solutions et l'accompagnement Leroy Merlin, vos projets vont plus loin.


WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE