wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Zéro déchet, d'occasion, à louer... Des jouets éthiques à glisser sous le sapin

Par I Publié le 5 Décembre 2019

Parmi les 213 millions de jouets vendus en France en 2018, combien composés de plastique et produits à l’autre bout du monde ? À rebours de ce modèle polluant, des solutions existent pour concilier plaisir des enfants avec respect de l’environnement.


Optons pour des jouets plus durables  comme ce mouton à rhabiller en laine et bois produits en France. (Crédit : Woody)
Optons pour des jouets plus durables comme ce mouton à rhabiller en laine et bois produits en France. (Crédit : Woody)

Ils mettent des étoiles dans les yeux des enfants....mais contribuent à la pollution de la planète. Les jouets, parfois de piètre qualité, rapidement périssables, génèrent 75 000 tonnes de déchets par an en France. Majoritairement composés de plastique, les jeux vendus dans l'Hexagone sont fabriqués pour 95 % d'entre eux à l'étranger, principalement en Asie, ce qui aggrave encore leur empreinte carbone.


Jouets en matières naturelles

Comment continuer à faire plaisir aux plus petits dans le respect de l'environnement ? Une première solution est d’opter pour des jouets durables, fabriqués en France et dans des matières recyclables, comme ceux que proposent par exemple Les jouets libres ou l'entreprise Sloli.

Leurs jeux zéro déchet en bois, liège, papier ou plastique végétal sont 100 % made in France et enveloppés dans des pochettes de tissu recyclé. Exit les montagnes d'emballage plastique à jeter sitôt le jouet déballé.


L'association Rejoué propose des jouets d'occasion (Crédit: Rejoué).
L'association Rejoué propose des jouets d'occasion (Crédit: Rejoué).

Jouets remis à neuf

On peut également se tourner vers des jouets d’occasion remis à neuf, comme ceux que propose depuis 2012 l’association Rejoué. Ses agents trient, nettoient et réparent de vieux jouets collectés dans toute la France avant de les revendre 50 à 70 % moins cher que leur prix d’origine aux professionnels de la petite enfance et aux particuliers.

Un moyen efficace de réduire la surconsommation et la production de déchets. Sur l’année 2018, l’association a ainsi donné une seconde vie à pas moins de 65 tonnes de jouets.
 

À lire aussi : Pour lutter contre le gaspillage des jouets, une association leur redonne une seconde vie


Jouets à louer

Autre solution plus radicale : louer les jouets plutôt que les acheter. S’ils refusent de se séparer de leur poupée ou peluche préférée, les enfants se lassent rapidement de la plupart des jouets. 70% d'entre eux ne sont plus utilisés huit mois après achat. Les deux tiers prendront ensuite la direction de la poubelle, les plus chanceux finissant au fond d'une armoire ou sur une étagère. 

La Petite Marelle ou Kids Box proposent ainsi aux parents de recevoir tous les mois une boîte de jouets adaptés à l’âge de leur enfant (respectivement jusqu’à 3 ans et 6 ans). Une solution intéressante mais qui a un prix : comptez une vingtaine d'euros par mois pour une box de 3 ou 5 jouets. Soit autant que le budget consacré aux jeux et jouets par les Français, qui s’élève à 237 euros par an et par personne en moyenne.

Enfin, si vous souhaitez vraiment être solidaire, les Pères Noël verts collectent chaque année des jouets neufs qui seront ensuite redistribués aux familles en difficulté. Un geste qui viendra contrebalancer la folie consumériste des fêtes de fin d’année…





[INFO PARTENAIRE]
Découvrez notre nouveau catalogue Inspiration 2019 pour vous donner des idées !



wedemain.fr sur votre mobile