Inventer  > Voiture à hydrogène : bonne ou mauvaise idée ?

Written by 9 h 29 min Inventer

Voiture à hydrogène : bonne ou mauvaise idée ?

En France et en Allemagne, les gouvernements se sont entichés de l’hydrogène décarboné, paré de toutes les vertus. Selon leurs plans de relance, il propulsera avions, bateaux, trains et camions, verdira nos usines… Le graal de l’énergie propre ? Pas si sûr. Exemple avec la voiture.

Le 21/12/2020 par Bernard Miermont
L’utilisation grand public de l’hydrogène nécessiterait la mise en place d’un réseau de stations-service et donc des investissements considérables. ( Crédit : Shutterstock)
L’utilisation grand public de l’hydrogène nécessiterait la mise en place d’un réseau de stations-service et donc des investissements considérables. ( Crédit : Shutterstock)

Retrouvez l’article “Hydrogène boum ou pchitt ?” dans WE DEMAIN n°32, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne

Voiture individuelle : un non-sens par rapport à la batterie

Il semblerait que la voiture individuelle ne soit pas un point essentiel dans le plan du gouvernement, qui se concentre plutôt sur la mobilité “lourde” (trains et camions). L’utilisation grand public de l’hydrogène nécessiterait la mise en place d’un réseau de stations-service et donc des investissements considérables. Personne n’achètera un véhicule si ce réseau ne suit pas. La dangerosité de la manipulation de l’hydrogène, dès que l’on sort d’un cadre industriel, ne facilite pas les choses – l’explosion d’une station-service norvégienne, en juin 2019, n’incite pas à la confiance, même si elle n’a pas fait de victime.

“Il n’y a pas d’alternative”

Face aux milliards investis dans le véhicule électrique, la filière hydrogène s’est fait distancer. Le président d’Air liquide Benoît Potier, pourtant dévoué à la cause de l’hydrogène, l’a reconnu dans Le Journal du dimanche, le 4 octobre : “ La voiture à batterie a pris de l’avance sur le marché des véhicules particuliers, mais c’est véritablement pour tout ce qui est transport lourd et intensif que le recours à l’hydrogène a du sens.”

Le PDG autrichien de Volkswagen, Herbert Diess, a quant à lui déclaré en mars  2019 que l’hydrogène était un “non-sens” : “Il n’y a pas d’alternative à la voiture à batterie pour les décennies à venir… les objectifs climatiques ne peuvent être atteints qu’avec les véhicules électriques.”

Tags:

A lire aussi :

  • Douglas Kennedy : “Il nous faut réinventer le rêve américain”

    Déchiffrer

    Douglas Kennedy : “Il nous faut réinventer le rêve américain”

    Avant les élections présidentielles américaines, WE DEMAIN a rencontré le plus européen des auteurs d’outre-Atlantique. Il raconte les États-Unis de Donald Trump et la fin du rêve américain.
  • Wikipédia a 20 ans : 3 choses que vous ignoriez sur l’encyclopédie

    Découvrir

    Wikipédia a 20 ans : 3 choses que vous ignoriez sur l’encyclopédie

    Lancée il y a tout juste 20 ans, l’encyclopédie aux 260 millions d’articles est la preuve qu’un internet collaboratif est possible. Mais la belle idée d’un savoir neutre et universel se heurte à un incessant lobbying politique et commercial, ainsi qu’à la sous-représentation des femmes et des minorités.
  • J’ai créé ma crypto-monnaie

    Inventer

    J’ai créé ma crypto-monnaie

    Le bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies, vient de battre un nouveau record. Une flamblée qui peut donner des idées… À l’ère des blockchains, n’importe qui – ou presque – peut battre monnaie. États et banques centrales n’ont plus le monopole de la création d’argent ! Mais à quoi cela sert-il au juste ? Notre journaliste en a fait l’expérience.