Déchiffrer

Ces jeunes appellent le G7 à lutter contre les inégalités

« Nous appelons à une mondialisation juste, mettant le bien-être des générations actuelles et futures au centre des politiques publiques, avec des indicateurs clairs ! », plaide Charlotte, 23 ans, employée d’une ONG de commerce équitable.

Cette proposition est l’une des 200 recommandations contre les inégalités présentées jeudi 13 juin par Charlotte et le « Youth7 », un groupe de 40 représentants de 18 à 30 ans issus des sept pays les plus riches (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni).
 
Sélectionné et formé depuis 2011 par l’Institut Open Diplomacy, le groupe a recueilli pendant six mois les idées d’autres jeunes via une consultation en ligne, rencontré 50 associations, puis s’est réuni pendant trois jours à Paris, avant de défendre ses recommandations devant des représentants des dirigeants du G7, dont le prochain sommet est prévu à Biarritz, du 24 au 26 août, sous le patronage français.

« Nous avons négocié en face à face, dans des conditions de diplomatie réelle », s’enthousiasme Charlotte.

Faire de l’accès à Internet un droit universel

Leurs recommandations tournent autour de quatre axes. Première priorité : lutter contre les inégalités liées aux dérèglements environnementaux. Pour cela, ils appellent tous les États à déclarer au plus vite « l’urgence climatique » et à respecter les Accords de Paris. Ils sollicitent aussi un fort transfert de technologies vers les pays de l’Union africaine pour le développement d’une agriculture durable.

Contre les inégalités liées aux mutations numériques, les jeunes demandent d’ériger en droit de l’homme l’accès à internet dont la moitié de l’humanité est actuellement privée.

Contre les inégalités de genre, ils réclament la parité dans les comités exécutifs des entreprises et plus de formations aux métiers du numérique pour les femmes.

Enfin, ils souhaitent que toutes décisions politiques intègrent la lutte contre les inégalités économiques : « par exemple pour une loi sur le transport, la question de l’égal accès aux déplacements devrait être centrale », poursuit Charlotte.

Promesses politiques

Un exercice surtout très pédagogique et stimulant pour ces jeunes délégués. « Il est essentiel de faire entendre notre voix à des dirigeants dont les décisions vont impacter toute notre vie », s’est réjoui Thomas Friang, 30 ans, co-président du Youth7 lors de la soirée de clôture.

Reste à savoir si cette voix sera vraiment entendue ou restera une caution démocratique de plus d’un G7 dont la légitimité est depuis longtemps critiquée.

Les jours passés, plusieurs grandes entreprises, des ONG et plusieurs membres du gouvernement dont la secrétaire d’État à la Transition écologique Brune Poirson sont venus écouter le Youth7, célébrant l’engagement croissant de cette jeune génération, peut-être un peu plus conscients, après le résultat inattendu des Européennes, de son poids aussi bien dans la rue que dans les urnes.
 

Recent Posts

  • Découvrir

Vélos vagabonds : l’aventure bikepacking à portée de location

Vélos vagabonds est la première agence parisienne entièrement dédiée à la location de vélos d'aventure…

15 heures ago
  • Découvrir

Picture Organic Clothing : la marque outdoor française anticipe le réchauffement climatique

Née à Clermont-Ferrand en 2008, Picture Organic Clothing a voulu, dès ses débuts, faire rimer…

2 jours ago
  • Découvrir

L’ère du ‘slop’ a sonné : quand l’IA de mauvaise qualité envahit nos vies

Découvrez comment le terme "slop" décrit désormais le contenu de mauvaise qualité généré par l'IA,…

3 jours ago
  • Inventer

10 start-up françaises qui s’attaquent aux grandes problématiques environnementales

La troisième promotion de l'Environmental Startup Accelerator de Microsoft a sélectionné 10 start-up prometteuses dans…

3 jours ago
  • Découvrir

Essentia : Moët & Chandon prépare l’avenir avec son conservatoire des cépages

Véritable sanctuaire de la diversité des cépages champenois, Essentia a été inauguré par Moët &…

4 jours ago
  • Ralentir

Green Shift Festival : au carrefour des imaginaires, la culture et l’art comme planche de salut

Pendant trois jours, le Green Shift Festival a célébré l'imaginaire écoresponsable à travers des discussions,…

4 jours ago