Découvrir

« Ici, je choisis l’eau de Paris » : 500 commerces se mobilisent contre les bouteilles en plastique

Le sticker « Ici, je choisis l’eau de Paris »

A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, la ville de Paris s’engage pour éviter la consommation inutile d’eau en bouteilles en plastique à usage unique. Un simple sticker apposé sur la devanture d’une vitrine ou d’une administration, « Ici, je choisis l’eau de Paris », signifie que quiconque peut rentrer et demander à ce qu’on remplisse gratuitement sa gourde d’eau du robinet. Le but est de réduire la consommation de bouteilles en plastique en favorisant un maillage de lieux participants. Ce mardi 22 mars 2022, le livre blanc intitulé « Objectif : zéro bouteille plastique » a été publié sur EaudeParis.fr.

Elle y rappelle que, chaque année en France, ce sont 8,7 milliards de litres d’eau qui sont mis dans des bouteille en plastique et consommés. Mais on recycle seulement une bouteille en plastique sur deux. « Cette consommation à usage unique représente une source de pollution colossale alors même que l’eau du robinet, aliment le plus contrôlé, est économique, écologique et sans déchet », regrette l’opérateur public.

1 700 lieux dans Paris où remplir sa gourde gratuitement

Eau de Paris a profité de ce livre blanc pour publier sa carte des 500 nouveaux lieux. Autant de nouveaux points qui acceptent de remplir gratuitement les gourdes si quelqu’un en fait la demande. Ces données viennent s’ajouter aux 1 200 fontaines publiques ou privées déjà recensées dans la capitale. Au total, cela fait maintenant 1 700 points de remplissage possible. De quoi simplifier la vie des Parisiens, des touristes et des personnes de passage qui pourront plus facilement éviter d’acheter des bouteilles en plastique.

L’eau en bouteille a un impact carbone 1 000 fois plus important que l’eau du robinet. Et coûte 200 à 300 fois plus cher.

En outre, Eau de Paris souligne que, depuis 2019, différentes initiatives ont été initiées pour réduire la consommation de plastique. Plus de 800 000 bouteilles
en plastique n’ont pas été consommées par le biais d’une dizaine d’expérimentations « grandeur nature ». Un projet qui vient en complément d’une initiative privée, baptisée « Gourde Friendly » . Celle-ci recense dans toute la France des lieux qui acceptent ce remplissage gratuit de contenants avec de l’eau du robinet.

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Ralentir

Sea Shepherd : arrêté, le justicier des mers, Paul Watson, encourt 15 ans de prison

Paul Watson, fondateur de l'ONG Sea Shepherd, a été arrêté au Groenland dimanche 21 juillet…

9 heures ago
  • Partager

Qualité de l’eau de la Seine : des améliorations mais toujours pas le feu vert pour le grand public

L'ONG Surfrider Foundation teste régulièrement la qualité de l'eau de la Seine à Paris. À…

13 heures ago
  • Ralentir

Forum de l’économie légère : demandez le programme !

Plongez dans l'économie légère lors du premier forum dédié, le 3 octobre 2024 à l'Hôtel…

1 jour ago
  • Découvrir

Sous le sable, les câbles : l’Internet invisible de vos vacances

Les plages estivales cachent une infrastructure essentielle : les câbles sous-marins de fibre optique qui acheminent…

2 jours ago
  • Respirer

Infrastructures sportives de Paris 2024 : innovations durables à tous les étages

Infrastructures sportives HQE, labels en pagaille, économies d'énergie, économie circulaire… Pour Paris 2024, les efforts…

2 jours ago
  • Déchiffrer

Paris 2024 : entre ambitions écologiques et réalités controversées

Alors que Paris 2024 promet des Jeux Olympiques responsables, des controverses et critiques émergent sur…

3 jours ago