Inventer

Perplexity AI : le moteur de recherche IA qui veut bousculer Google

Depuis son lancement en juillet 2022, la startup Perplexity AI fait parler d’elle dans le monde de la technologie. Fondée par Aravind Srinivas, un ancien ingénieur d’OpenAI et de Google, cette jeune pousse américaine s’est donné pour mission de « construire le meilleur moteur de réponse au monde : un moteur en lequel les gens font confiance pour découvrir et élargir leurs connaissances ». Avec une levée de fonds de près de 74 millions de dollars début 2024, dont des investisseurs de renom comme Nvidia, Elad Gil ou encore Jeff Bezos, Perplexity AI affiche ses ambitions : devenir le challenger de référence face aux géants historiques de la recherche en ligne, à commencer par Google. Rien que ça.

Pour y parvenir, Perplexity mise sur une approche innovante, combinant les fonctionnalités d’un moteur de recherche traditionnel avec les capacités avancées d’un grand modèle de langage (LLM). Concrètement, les robots de Perplexity parcourent le web pour dénicher les informations les plus pertinentes, qu’ils confient ensuite à une variété de modèles d’IA comme GPT-4 d’OpenAI, Claude-2 d’Anthropic ou encore Llama-2 de Meta, afin de générer des réponses concises et de qualité.

Une alternative aux moteurs de recherche traditionnels

Cette approche tranche avec le modèle des moteurs de recherche traditionnels, comme Google, qui s’appuient principalement sur l’indexation massive de contenus web et l’affichage de résultats sous forme de liens. Perplexity, en revanche, met l’accent sur la fiabilité et la pertinence des informations, en s’approvisionnant auprès d’un groupe sélectionné de sources réputées plutôt que de s’appuyer sur un index exhaustif.Cela se traduit par des réponses plus concises et ciblées, sans la nécessité de parcourir de nombreuses pages de résultats.

La réponse est bien rédigée, avec une formulation qui résume les infos issues de différentes sources pour en faire un résumé bien construit et contenant les principales données nécessaires. Un gain de temps appréciable pour les utilisateurs, qui n’ont plus à naviguer dans une multitude de liens pour trouver la réponse à leur question. Autre différence de taille : Perplexity fonctionne sur un modèle « freemium », avec une version gratuite et une offre premium payante. Là où Google et la plupart des moteurs de recherche traditionnels tirent leurs revenus de la publicité, Perplexity mise pour l’instant uniquement sur les abonnements, même s’il n’exclut pas d’introduire de la publicité à l’avenir. La version payante, un peu moins de 20 euros par mois, permet d’avoir des réponses plus longues et détaillées, de pouvoir téléverser des fichiers, de choisir parmi les modèles d’IA (y compris les dernières versions) .

Des performances prometteuses, mais des défis à relever

Depuis son lancement, Perplexity affiche des performances encourageantes, avec un taux de croissance mensuel de plus de 40 % et 15 millions d’utilisateurs actifs mensuels début 2024. La plateforme semble également gagner en visibilité, avec une augmentation de 40 % des références vers les sites de marques depuis janvier, selon la société de référencement BrightEdge.

Cependant, Perplexity n’est pas encore exempte de reproches. Ses réponses peuvent parfois manquer de fraîcheur, notamment sur des sujets d’actualité politique où les informations évoluent rapidement. La start-up reconnaît elle-même cette limite, en mettant en garde les utilisateurs sur la nécessité de vérifier les sources officielles pour obtenir les informations les plus récentes. Qui plus est, s’attaquer frontalement à Google, le mastodonte de la recherche en ligne, relève de la gageure. D’autres géants, comme Microsoft avec Bing, s’y sont déjà cassé les dents par le passé malgré des investissements colossaux.

Perplexity devra donc faire preuve d’innovation et de persévérance pour espérer bousculer les codes établis. Son modèle économique basé sur les abonnements – qui permet d’éviter que la publicité ne s’immisce partout –, son accent mis sur la fiabilité des informations et son intégration de l’IA de pointe en font une alternative séduisante aux moteurs de recherche traditionnels. Nul doute que Perplexity continuera à faire parler d’elle dans les mois et les années à venir.

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Déchiffrer

Le bouchon en plastique, plus attachant que jamais avec la réglementation européenne

Les bouchons en plastique, souvent oubliés mais omniprésents, représentent une source majeure de pollution. La…

8 heures ago
  • Ralentir

La confédération générale des Scop et des Scic appelle à l’engagement face à l’extrême droite

Les acteurs de l’ESS, dont les Scop et les Scic, appellent à l’engagement face à…

24 heures ago
  • Inventer

Éducation et santé : l’innovation sociale imagine un futur plus inclusif

Le prix Entreprendre pour demain 2024 de la Fondation Sopra Steria-Institut de France récompense des…

1 jour ago
  • Innovation en Nouvelle-Aquitaine

Atelier des maraîchers : zéro gaspi, zéro invendu

À Bergerac, l'Atelier des Maraîchers lutte contre le gaspillage alimentaire en transformant les surplus de…

1 jour ago
  • Ralentir

Minuit 12 : quand la danse devient un cri d’alarme pour la planète

Entre art et militantisme, le collectif Minuit 12 réunit de jeunes danseurs et artistes pluridisciplinaires…

1 jour ago
  • Innovation en Nouvelle-Aquitaine

Ferme écologique de Gorce : respecter le vivant

À Esse, Sophie et Pédro ont fait de leur ferme un modèle d'agriculture biologique et…

1 jour ago