Ralentir

ChangeNOW : Les héros de l’urgence en première ligne

Lorsque l’inimaginable se produit – qu’il s’agisse d’une catastrophe naturelle, d’un accident grave ou d’une situation de crise –, une poignée d’individus brave courageusement le danger pour venir en aide aux autres. Ces héros du quotidien, connus sous le nom de first responders ou premiers intervenants, sont des acteurs essentiels face à l’urgence. Leur rôle, à la fois héroïque et stratégique, consiste à intervenir avec rapidité et efficacité dans des situations critiques, afin de sauver des vies, limiter les dommages et restaurer l’ordre. Un rôle crucial car ces situations se répètent malheureusement de plus en plus fréquemment avec le réchauffement climatique.

Publié en 2021, un rapport de l’Organisation météorologique mondiale met en lumière cette tendance inquiétante : en cinquante ans, le nombre de catastrophes naturelles a été multiplié par cinq. Une catastrophe d’origine météorologique, climatique ou hydrologique, s’est produite en moyenne chaque jour sur les cinq dernières décennies. Onze mille ont été recensées au cours de cette période, causant la mort de plus de 2 millions de personnes et engendrant des dégâts dépassant les 3,6 milliards de dollars. Quand les catastrophes frappent, l’innovation peut-elle aider à sauver davantage de vies ou à limiter les dégâts ? De multiples organisations s’emploient à mettre en place des solutions qui font la différence. Des héros de l’urgence qui sont à l’honneur dans le cadre de ChangeNOW, qui se tient à Paris les 25, 26 et 27 mars.

À lire aussi : Tous aux abris : comment les Français doivent se préparer aux catastrophes naturelles

Intrepid : le meilleur de la tech pour se préparer aux catastrophes

Ce projet européen collaboratif mené sur trois ans se veut un concentré de ce qui se fait de mieux en matière de tech pour intervenir ou préparer les interventions en cas de catastrophes naturelles. Intelligence artificielle, réalité augmentée ou virtuelle, jumeaux numériques, microdrones autonomes, robots intelligents… tous les outils sont testés lors de reconstitutions, afin d’en évaluer l’utilité mais aussi de savoir maîtriser leurs usages dans l’exploration et l’analyse 3D des zones sinistrées. Parmi ce consortium de quinze partenaires issus de sept pays européens, on compte les marins pompiers de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Dans le cadre d’Intrepid, ils ont réalisé, en 2022, une simulation d’explosion sur un site classé Seveso. Secours aux victimes, lutte contre le feu et la fumée toxique, risque de fuite de gaz… « Pour mener la première reconnaissance, l’outil m’a proposé les drones les plus proches de la zone d’intervention grâce à des capteurs qui prenaient en compte leur position. Pour le sauvetage d’une victime prise dans une voiture en feu, il m’a indiqué l’équipe de secours la plus proche. Ensuite, à l’aide de lunettes HoloLens et au travail préalable de cartographie du bâtiment concerné, j’ai pu avoir dans mon casque une représentation en 3D de la zone d’action et découvrir l’intérieur du bâtiment », raconte le lieutenant de vaisseau Bruno.

Humanitarian OpenStreetMap (HOT) : une cartographie assistée par IA

OpenStreetMap a pour vocation de créer une carte libre du monde, avec les informations vitales. Crédit : DR.

Comment intervenir sur un terrain aux infrastructures et caractéristiques inconnues ? La réponse est apportée par l’ONG HOT (Humanitarian OpenStreetMap Team), qui s’attache à fournir des données cartographiques là où le manque est réel afin d’assurer une gestion efficace des catastrophes, de réduire les risques et de contribuer à la réalisation d’objectifs de développement durable. Par le biais de son projet Missing Maps, l’organisation vient compléter la cartographie de zones isolées et peu étudiées.

Aussi bien en Afrique subsaharienne qu’au cœur de l’Amazonie où des informations basiques, comme la présence ou non de routes praticables, font défaut. Open source, ce projet est accessible à toutes et à tous afin de cartographier les populations et lieux les plus vulnérables en matière de désastres et de pauvreté. Il suffit de se créer un compte sur HOT Tasking Manager pour participer et créer des cartes; celles-ci seront ensuite utilisées par des organisations comme Médecins sans frontières, la Croix-Rouge ou encore la Banque mondiale. À ce jour, 151 millions de bâtiments et 3,4 millions de kilomètres de routes ont été identifiés.

Commit Global : des outils tech prêts en quelques heures

Commit Global met des développeurs au service de l’urgence. Crédit : DR.

L’ONG Commit Global, dont le siège est à La Hague (Pays-Bas), a été fondée en 2023 mais l’équipe roumaine fondatrice avait développé le concept dès 2016, lorsqu’elle œuvrait pour l’ONG Code for Romania à Bucarest, en Roumanie. « Nous sommes une organisation de développeurs et d’UX designers [créateurs d’interfaces, ndlr] qui met en place des outils tech pour soutenir les équipes de bénévoles au plus près des conflits ou des catastrophes naturelles », explique Anca Dragoi, directrice de l’assistance humanitaire chez Commit Global. Lorsque la guerre en Ukraine a éclaté, l’organisation a su proposer en quarante-huit heures un site avec une infrastructure numérique autorisant la collaboration efficace de 35 organisations (associations, ONG, organismes gouvernementaux…).

Le site Dopomoha.ro (« aide » en ukrainien) a été conçu comme un point d’entrée unique pour toutes les informations et tous les services vitaux aux réfugiés et aux migrants. Qui peut passer la frontière ? Comment ? Où ? Autant d’aides à disposition dans les pays de destination, etc. Par la suite, Commit Global a développé une plateforme spécifiquement destinée aux femmes fuyant l’Ukraine, ainsi que des solutions pour aider les enfants atteints de cancer ou encore les malades du sida à poursuivre leurs traitements. « Nous avons développé des briques open-source que nous pouvons déployer en ligne très rapidement en cas de conflit ou de catastrophe naturelle », ajoute Anca Dragoi.

Un test grandeur réel lors du séisme en Turquie en 2023

En février 2023, le séisme qui a frappé la Turquie a été l’occasion pour l’ONG de faire une simulation de déploiement de ses outils. « En moins de sept heures, nous proposions un site d’information et d’aide traduit en turc. Nous n’avons pas pu réellement le lancer car les autorités turques ont refusé notre aide, tout comme la Croix-Rouge. Mais cela nous a permis de nous tester en conditions réelles », pointe Anca Dragoi. L’ONG a également développé une application permettant aux non-initiés d’établir un premier diagnostic de syndrome de stress post-traumatique, de suivre des conseils pour en réduire les effets et aussi d’accéder à une aide spécialisée en cas de crise.

L’objectif de Commit Global est aujourd’hui de déployer des bureaux sur les cinq grandes régions du monde et de préparer des solutions pour les urgences éventuelles. « Si les liens sont déjà établis avec les ONG sur place et les gouvernements, nous pouvons en quelques minutes activer nos outils et, par exemple, afficher en temps réel, le nombre d’ambulances, d’hélicoptères, de couvertures, de bénévoles… disponibles pour agir sur une zone. » Objectif de ChangeNOW : faire connaître l’association, nouer des liens avec d’autres ONG et identifier des partenaires stratégiques, aussi bien pour le financement des actions que pour le développement de nouveaux outils.

La Croix-Rouge : l’innovation en première ligne

Au Japon, l’ambulance mobile fonctionnant à l’hydrogène, imaginée par l’hôpital de Kumamoto et le constructeur automobile Toyota. Crédit : Toyota.

Plus grand réseau d’aide humanitaire au monde, l’institution s’efforce en permanence d’adopter de nouvelles technologies, méthodes et approches, pour mieux servir ceux qui sont en détresse. Au Japon, l’hôpital de Kumamoto et le constructeur automobile Toyota ont imaginé une ambulance mobile fonctionnant à l’hydrogène grâce à une pile à combustion. Plusieurs avantages à cela : en faire un véhicule bas carbone, utiliser la production d’électricité pour alimenter les équipements et transformer l’ambulance en un petit hôpital sur roues, voire alimenter des infrastructures situées dans les zones touchées par des catastrophes naturelles.


Le véhicule bas carbone nippon a été pensé pour venir en aide directement sur place lors de tsunamis ou de tremblements de terre. Crédit : Toyota.

Au Mexique, la Croix-Rouge a ainsi créé un système de collecte de données durant les situations d’urgence. Algorithmes de gestion, de supervision, de géolocalisation, de gestion du personnel (7000 personnes), des véhicules (1250 ambulances), des fournitures… tout cela géré via un Cloud pour optimiser le partage des données et rendre l’action plus fluide.

En France, l’initiative Inond’Action se positionne, quant à elle, en amont des crises. « Par le biais d’un casque de réalité virtuelle, nous voulons faire prendre conscience au grand public de la réalité d’une inondation chez soi et des bons réflexes à adopter », explique Jérémie Chaligné, responsable du pôle éducation à la résilience et promotion du droit international humanitaire.

La Croix-Rouge propose une animation de réalité virtuelle pour former les habitants aux bons gestes en cas d’inondation. Crédit : Croix-Rouge.

Avoir toujours un kit d’urgence chez soi, penser immédiatement à couper le gaz et l’électricité, penser à prendre des nouvelles de la voisine ou encore à libérer les animaux de leurs enclos… Des mesures d’urgence indispensables quand l’eau envahit son foyer. Une démonstration que la Croix-Rouge réalise lors de journées spéciales ou qu’elle fournit aux collectivités. En novembre, dans le département du Pas-de-Calais, une mairie a formé son personnel avec l’aide de la Croix-Rouge. « Les équipes seront ainsi mieux à même de réagir et de conseiller les concitoyens en cas de nouvelles inondations », ajoute Jérémie Chaligné.

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Respirer

5 livres pour poser un autre regard sur la nature

Notre relation à la nature s'est distendue au fil des années. Mais ces 5 livres…

2 heures ago
  • Ralentir

Jouer aux apprentis sorciers avec le climat : la folie des projets de géo-ingénierie

Face au réchauffement climatique, certains projets de géo-ingénierie font miroiter des solutions radicales. Mais ces…

19 heures ago
  • Déchiffrer

Agriculture durable : permaculture, biodynamie, bio… apprenez à faire la différence

Parmi les modèles d'agriculture durable, quelles sont les grandes différences ? Voici une présentation des principaux…

2 jours ago
  • Inventer

Véhicule volant : le chinois Xpeng présente son drone taxi en France

Découvrez l’eVOLT X2 de Xpeng : un véhicule qui combine l’agilité d’un drone et le…

3 jours ago
  • Découvrir

La Vallée de la Millière, laboratoire de biodiversité à ciel ouvert imaginé par Yann Arthus-Bertrand

Yann Arthus-Bertrand et son fils Tom transforment 30 hectares de la Vallée de la Millière…

5 jours ago
  • Inventer

Imagerie satellitaire : ces start-up qui révolutionnent la mesure des puits de carbone

L'imagerie satellite couplée à l'intelligence artificielle ouvre de nouvelles perspectives pour cartographier et quantifier avec…

5 jours ago