Covid-19 : dansez, buvez et vapotez sans risque grâce à cette combinaison

Retrouvez l’intégralité de notre dossier sur les inventions « sans-contact » dans notre numéro d’automne, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne.

Avec la pandémie de Covid-19, le réel semble parfois rattrapé par la science-fiction. L’image de la métropole déserte, infectée par une épidémie, fait partie des grands classiques de ce genre, dont les américains de Production Club semblent s’être inspirés.

Pour évoluer en toute sécurité en milieu hostile, l’entreprise a mis au point un équipement de protection individuelle (EPI) adapté à la vie nocturne. Danser en boîte de nuit, boire, vapoter, le tout dans une combinaison connectée fluo… Micrashell – c’est son nom – offre une véritable carapace cyberpunk.

Jusqu’ici, Production Club était spécialisée dans l’organisation d’événements immersifs pour les festivals, les concerts et les salons du jeux-vidéo… Seulement voilà : la pandémie a porté un coup d’arrêt à tous ces secteurs d’activités. La société californienne espère ainsi faire redémarrer la machine avec cette drôle de combi flashy.

La fin de la distanciation sociale ?

Nul besoin de respecter les gestes barrières lorsque l’on vit dans cette bulle de plastique et de tissu « anti-déchirures ». La combinaison dispose d’un système de filtration censé offrir la qualité qu’un masque N95, l’équivalent américain du masque FFP2. Le casque est ventilé, équipé de haut-parleurs, et il est même possible de boire et de vapoter sans avoir à le retirer. Les bras et les mains de son utilisateur sont également protégés.

Une petite poche située sur l’avant-bras permet d’y glisser un smartphone et de contrôler cette combinaison high-tech au travers d’une application. Vous pourrez prendre des photos grâce à une caméra située à la hauteur des clavicules et même « changer la couleur des ampoules LED pour indiquer votre humeur « .

Micrashell reste pour l’heure au stade du concept : les autorités sanitaires américaines n’ont pas encore validé son système de ventilation.

Aucun prix n’a été annoncé par Production Club. « Nous testons différents matériaux et composants et essayons de faire les choix les plus économiques sans sacrifier les éléments-clés du prototype », déclare Miguel Risueño, directeur de la création chez Production Club, au magazine américain Billboard . « Tant que cette étape n’est pas achevée, il est impossible d’estimer un prix. » Une chose est sûre : ressembler à un Daft Punk ne sera pas donné à tout le monde.

Recent Posts

  • Découvrir

Picture Organic Clothing : la marque outdoor française anticipe le réchauffement climatique

Née à Clermont-Ferrand en 2008, Picture Organic Clothing a voulu, dès ses débuts, faire rimer…

6 heures ago
  • Découvrir

L’ère du ‘slop’ a sonné : quand l’IA de mauvaise qualité envahit nos vies

Découvrez comment le terme "slop" décrit désormais le contenu de mauvaise qualité généré par l'IA,…

1 jour ago
  • Inventer

10 start-up françaises qui s’attaquent aux grandes problématiques environnementales

La troisième promotion de l'Environmental Startup Accelerator de Microsoft a sélectionné 10 start-up prometteuses dans…

1 jour ago
  • Découvrir

Essentia : Moët & Chandon prépare l’avenir avec son conservatoire des cépages

Véritable sanctuaire de la diversité des cépages champenois, Essentia a été inauguré par Moët &…

2 jours ago
  • Ralentir

Green Shift Festival : au carrefour des imaginaires, la culture et l’art comme planche de salut

Pendant trois jours, le Green Shift Festival a célébré l'imaginaire écoresponsable à travers des discussions,…

2 jours ago
  • Non classé

Ces migrations géantes qui se produisent en secret (ce n’est pas ce que vous croyez)

La plus grande migration sur Terre se déroule chaque nuit dans les océans. Découvrez comment…

3 jours ago