100% ado

Cap 2030 : la Fondation GoodPlanet veut former la jeune génération

Comment sensibiliser la jeune génération aux enjeux environnementaux et sociaux ? La Fondation GoodPlanet s’attaque à ce défi via un grand programme national baptisé Cap 2030. L’objectif est de servir de caisse de résonance aux initiatives des 15-25 ans et à les sensibiliser de manière inclusive afin qu’ils aient les clés pour comprendre et construire des sociétés plus durables à l’horizon 2030.

Cette volonté est née d’un constat inquiétant. Seulement 60 % des jeunes se disent confiants en l’avenir, selon le Baromètre 2021 de la direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA). En outre, moins d’un sur deux (49 %) estime que son avis compte autour de lui. Pourtant, la jeunesse porte un intérêt certain pour l’environnement. Alors, comment les mobiliser et donner de l’écho à leurs actions ? Le programme Cap 2030 vient y répondre de manière très concrète.

« Il y a toujours une place pour l’espoir dans ce futur incertain. Aujourd’hui plus que jamais, nous devons écouter la jeune génération, les entendre et les accompagner dans leurs projets. »

Yann Arthus-Bertrand, Président de la Fondation GoodPlanet

3 piliers pour accompagner la jeunesse vers les questions d’écologie avec GoodPlanet

Dans le cadre de ce plan de mobilisation éco-citoyenne, la Fondation GoodPlanet a défini trois piliers majeurs du programme. Le premier consiste en des rencontres. Ce seront des événements sur deux jours pour permettre aux 15-25 ans d’échanger avec des acteurs qui agissent au quotidien pour des sociétés plus solidaires et écologiques. Activistes, associations, scientifiques, artistes… pendant 3 ans, au travers de conférences et d’ateliers, et en partenariat avec l’Agence du Service Civique, des échanges de pair à pair se tiendront pour sensibiliser la jeunesse.

Deuxième pilier du programme Cap 2030 : un concours créatif qui invite les 15-25 ans à s’exprimer sur le monde de demain. Ici, l’imagination est au pouvoir, que ce soit au travers de la musique, de vidéos, d’illustrations, de photographies ou d’écrits. Baptisé Résonances, cet autre projet sera aussi un parcours d’accompagnement via des ateliers et des rencontres organisés chaque semaine, ainsi que via les réseaux sociaux.

Enfin, le troisième volet passera par l’entremise des éco-délégués, élus dans les classes de collèges et lycées. Ces ambassadeurs du développement durable seront accompagnés et sensibilisés autour de quatre grandes thématiques : éviter le gaspillage alimentaire, réduire et trier les déchets, économiser l’énergie et lutter contre les changements climatiques et enfin protéger la biodiversité. Après un test dans 15 établissements parisiens cette année, à la rentrée 2023, 80 établissements au niveau national seront concernés.

Pour en savoir plus sur le programme Cap 2030, cliquez ici

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Déchiffrer

Pause déjeuner : on est encore loin du zéro-déchet

Une enquête publiée par Gobi, marque de contenants éco-conçus réutilisables, montre à quel point les…

3 heures ago
  • Inventer

Récupérer de l’or dans les déchets électroniques grâce au petit-lait ? Une réalité

Des chercheurs de l'ETH Zurich ont développé une technique innovante utilisant des protéines dérivées du…

1 jour ago
  • Ralentir

Éloge de la lenteur : et si l’escargot avait tout compris pour préserver la planète ?

Jadis associée à la sagesse, la lenteur, comme celle de l'escargot, a été disqualifiée par…

2 jours ago
  • Ralentir

Aliments en vrac : les bons gestes à adopter pour votre sécurité alimentaire

En matière d'aliments en vrac, les distributeurs doivent garantir leur sécurité sanitaire. Mais l'Anses insiste…

3 jours ago
  • Découvrir

Vélos vagabonds : l’aventure bikepacking à portée de location

Vélos vagabonds est la première agence parisienne entièrement dédiée à la location de vélos d'aventure…

4 jours ago
  • Découvrir

Picture Organic Clothing : la marque outdoor française anticipe le réchauffement climatique

Née à Clermont-Ferrand en 2008, Picture Organic Clothing a voulu, dès ses débuts, faire rimer…

5 jours ago