Déchiffrer

Est-ce l’heure du grand retour du bitcoin ?

Le bitcoin a franchi un nouveau seuil historique ce mardi 5 mars 2024, surpassant son précédent record de 68 790 dollars établi en 2021. Cette remontée en flèche du prix de la cryptomonnaie sonne-t-elle son retour en grâce et un nouvel engouement mondial ? Cette récente flambée pourrait même consolider la position du bitcoin comme une alternative viable aux monnaies étatiques.

En tout cas, l’approbation récente des Fonds Négociés en Bourse (ETF) bitcoin aux États-Unis marque une étape cruciale en vue de l’avènement possible d’une nouvelle ère numérique. Une ère où les investisseurs traditionnels ne verraient plus la monnaie virtuelle comme un actif spéculatif risqué mais lui reconnaîtraient une valeur institutionnelle. Au point de voir apparaître une nouvelle « ruée vers l’or » numérique ? La question reste encore en suspens.

Une monnaie toujours très volatile et énergivore

Pourtant, malgré ces avancées, le Bitcoin reste sujet à des fluctuations de prix considérables. Aujourd’hui, comme en 2021, sa nature volatile et spéculative est bien réelle. Les institutions financières, bien que de plus en plus intéressées par les actifs numériques, restent donc pour l’heure prudentes face à l’incertitude réglementaire et aux risques associés.

Les autorités réglementaires à travers le monde restent vigilantes. Comme le montre l’avertissement récent de la Chine à l’égard des investisseurs, soulignant les risques liés à l’engouement spéculatif autour du bitcoin. Un autre défi majeur est écologique : la monnaie virtuelle bitcoin est extrêmement énergivore. Alors que son concurrent Ethereum a fait en sorte de réduire son impact carbone avec un autre système de validation, d’authentification et de sécurisation des transactions, le bitcoin n’a pas évolué.

ETF, le nouveau mot qui fait le buzz

Un ETF est un type d’investissement qui permet d’acheter un panier d’actifs à travers une seule transaction. Ces actifs peuvent inclure des actions, des obligations, des matières premières… ou un mix de tout ça. L’ETF est coté en bourse de manière classique, comme des actions. L’intérêt principal des ETF réside dans leur capacité à offrir diversification, simplicité et efficacité en termes de coûts pour l’investisseur.

Il existe spécifiquement un ETF bitcoin. Il s’agit d’un fonds négocié en bourse qui cherche à suivre le prix du bitcoin, permettant ainsi aux investisseurs d’acheter des parts de l’ETF sur une bourse traditionnelle sans devoir acquérir directement du bitcoin sur une plateforme d’échange de cryptomonnaies. Cela offre plusieurs avantages :

  1. Accessibilité : Les investisseurs peuvent acheter des ETF Bitcoin via des comptes de courtage traditionnels, sans avoir besoin de s’engager directement dans l’écosystème des cryptomonnaies, ce qui peut être intimidant pour certains.
  2. Sécurité : L’investisseur n’a pas besoin de s’inquiéter du stockage sécurisé des monnaies virtuelles, des clés privées ou de la gestion des portefeuilles de cryptomonnaies. C’est l’ETF qui s’occupe de la gestion des actifs sous-jacents.
  3. Régulation : Les ETF sont des produits régulés, offrant un cadre légal et financier plus transparent et sécurisé pour les investisseurs intéressés par le bitcoin mais préoccupés par l’aspect réglementaire des cryptomonnaies.
  4. Diversification : Bien que l’ETF Bitcoin suive le prix d’une seule cryptomonnaie, il peut faire partie d’une stratégie de diversification plus large au sein du portefeuille d’un investisseur, à côté d’autres actifs traditionnels et ETF.

Une reconnaissance paradoxale pour le bitcoin

Cependant, il est important de souligner que, tout comme l’investissement direct dans le bitcoin est volatile, l’investissement dans un ETF Bitcoin expose l’investisseur à une grande instabilité des cours. Néanmoins, approuvé en janvier 2024 par la SEC américaine (Securities and Exchange Commission), le bitcoin peut désormais avoir pignon sur rue à Wall Street. Ethereum devrait, lui aussi, avoir son ETF au printemps.

Un vrai pas en avant vers une reconnaissance officielle. Mais aussi un paradoxe : à l’origine, ces cryptomonnaies ont été créées pour permettre à quiconque de détenir des actifs financiers sans recourir à des institutions officielles centralisées. Et les voilà récupérées d’une certaine manière par le système financier mondial qu’ils dénonçaient…

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Découvrir

Picture Organic Clothing : la marque outdoor française anticipe le réchauffement climatique

Née à Clermont-Ferrand en 2008, Picture Organic Clothing a voulu, dès ses débuts, faire rimer…

5 heures ago
  • Découvrir

L’ère du ‘slop’ a sonné : quand l’IA de mauvaise qualité envahit nos vies

Découvrez comment le terme "slop" décrit désormais le contenu de mauvaise qualité généré par l'IA,…

1 jour ago
  • Inventer

10 start-up françaises qui s’attaquent aux grandes problématiques environnementales

La troisième promotion de l'Environmental Startup Accelerator de Microsoft a sélectionné 10 start-up prometteuses dans…

1 jour ago
  • Découvrir

Essentia : Moët & Chandon prépare l’avenir avec son conservatoire des cépages

Véritable sanctuaire de la diversité des cépages champenois, Essentia a été inauguré par Moët &…

2 jours ago
  • Ralentir

Green Shift Festival : au carrefour des imaginaires, la culture et l’art comme planche de salut

Pendant trois jours, le Green Shift Festival a célébré l'imaginaire écoresponsable à travers des discussions,…

2 jours ago
  • Non classé

Ces migrations géantes qui se produisent en secret (ce n’est pas ce que vous croyez)

La plus grande migration sur Terre se déroule chaque nuit dans les océans. Découvrez comment…

3 jours ago