Découvrir  > Après les Pays-Bas, la justice pakistanaise vole au secours du climat

Written by 12 h 59 min Découvrir, Pris dans la toile

Après les Pays-Bas, la justice pakistanaise vole au secours du climat

Le 05/10/2015 par WeDemain

[Repéré sur Le Monde

Une petite révolution sur le front de la justice climatique vient de se produire au Pakistan, l’un des pays les plus affectés par le réchauffement de la planète. La Haute Cour de justice de Lahore a ordonné, mi-septembre, la création d’un “conseil climatique” pour contraindre l’Etat Pakistanais à tenir ses engagements dans ce domaine.

Un agriculteur a saisi le tribunal au motif que la passivité du ministre pakistanais du changement climatique enfreignait “ses droits fondamentaux”. Le Pakistan a été victime d’inondations meurtrières ces trois dernières années, provoquées en partie par la fonte des glaciers de l’Himalaya. La hausse des températures augmente les risques de sécheresse, tout comme l’intensité des précipitations lors d’une mousson qui sera plus courte, mettant ainsi en péril la production agricole du pays dont dépend la moitié de la population pour sa survie.

Le juge a estimé que le gouvernement n’avait engagé aucune action sur le terrain pour mettre en place la politique nationale d’action sur le climat formulée en 2012. Or, ajoute le juge, “pour le Pakistan, le changement climatique n’est plus une menace lointaine et nous en subissons déjà ses impacts dans le pays et la région”. Le “conseil climatique” mis en place regroupera des représentants de plusieurs ministères et de la société civile, dont des ONG, et sera présidé par un avocat spécialiste du droit de l’environnement. Il devra superviser, en rendant des comptes régulièrement à la justice, plusieurs initiatives comme une optimisation de l’irrigation ou encore l’élimination progressive de pompes à eau motorisées.

Lire la suite de l’article.
 

Tags:

A lire aussi :

  • Que peut faire votre maire pour le climat ?

    Déchiffrer

    Que peut faire votre maire pour le climat ?

    Face au réchauffement global, que peuvent faire les élus locaux ? Beaucoup ! Des transports à l’alimentation, votre futur maire aura les moyens d’agir pour le climat. Exemples dans 5 domaines clés.
  • Le coronavirus entraîne une chute exceptionnelle des émissions carbone

    Respirer

    Le coronavirus entraîne une chute exceptionnelle des émissions carbone

    La NASA a publié des cartes montrant une baisse importante du dioxyde d'azote, un gaz à effet de serre, dans les zones chinoises les plus touchées par le virus Covid-19. Les émissions de CO2 ont également diminué.
  • Mohammed Rezwan, l’homme qui fait flotter le Bangladesh

    Respirer

    Mohammed Rezwan, l’homme qui fait flotter le Bangladesh

    En juillet, le Bangladesh a encore connu des inondations record. En 2050, 20 % de la surface du pays sera submergée. Pour permettre à la vie de continuer, l’architecte bangladais Mohammed Rezwan a créé une vingtaine d’écoles et une quarantaine de fermes flottantes.