Découvrir  > Cette expostion montre un monde abandonné par les humains

Written by 16 h 51 min Découvrir

Cette expostion montre un monde abandonné par les humains

L’exposition « Jusqu’ici tout va bien ? » imagine un monde que les humains auraient laissé s’ils disparaissaient en 2019. Installée au Centquatre à Paris, jusqu’en 9 février, elle regroupe des œuvres contemporaines et robotiques d’artistes du monde entier.

Le 16/12/2019 par Amaury Lelu
(Crédit : Mairie de Paris)
(Crédit : Mairie de Paris)

Que restera t-il sur Terre si tous les humains disparaissent en 2019 ? L’exposition « Jusqu’ici tout va bien ? » en donne un aperçu : des paysages créés à partir de câbles électriques, des immeubles de piles qui représentent notre surconsommation d’énergie, des voitures accidentées ou encore des robots abandonnés.
 
Dans le cadre de la Biennale des arts numériques némo, ces oeuvres contemporaines et robotiques sont installées au Centquatre à Paris, jusqu’au 9 février. « La toile de fond, c’est l’effondrement. Il y a la volonté d’évoquer un futur en mutation dont les humains ont été exclus », explique l’artiste français Paul Duncombe, dans un communiqué. Depuis le 13 décembre, une nouvelle salle dédiée à la vidéo est aussi ouverte au public. 

« Tomorrows’s Borrowed-Scenery » de Paul Duncombe

Des voitures accidentées sont disposées sur des socles, évoquant le passage d’une vague ou l’effet de souffle d’une explosion dans un catastrophe figée sous nos yeux. (Crédit : Quentin Chevrier)

« Out of Power Tower » de Kristof Kintera

« Out of Power Tower » est une sculpture monumentale composée de piles usagées. (Crédit : Quentin Chevrier)

« Mondiale TM » de Beb-deum

Beb-deum porte un regard critique sur la société humaine par le prisme de ses créations graphiques. Cet artiste s’attache à dépeindre, pour le meilleur et pour le pire, l’Homme augmenté que nous devenons. (Crédit : Quentin Chevrier)

« Lasermice » de So Kanno

« Lasermice » est une installation robotique qui se compose d’un essaim de 60 petits robots, inspiré par le comportement synchrone d’insectes comme les lucioles. (Crédit : Quentin Chevrier)

« Optimization of Parenthood » d’Addie Wagenknecht

« Afin d’optimiser autant que possible la monotonie routinière et fastidieuse de la parentalité et de faire en sorte que toutes les femmes aient à la fois leur travail créatif et leurs enfants, nous devons optimiser le processus parental », estime l’artiste américaine Addie Wagenknecht, dans un communiqué. (Crédit : Addie Wagenknecht)

« SEER » de Takayuki Todo

SEER est une tête robotique humanoïde développée dans un but artistique par Takayuki Todo. (Crédit : Yasushi Kato)

« Global Seed Vault » de Magali Daniaux

Situé sur l’archipel de Svalbard en Arctique, le Global Seed Vault est un coffre-fort qui garde un double de toutes les graines utiles à l’alimentation mondial au sein d’une chambre froide souterraine sous une île norvégienne. Une expérience de réalité virtuelle permet de visiter la réserve mondiale de semences. (Crédit : Magali Daniaux).

Tags:

A lire aussi :

  • Nvidia Canvas et intelligence artificielle : l’art au bout du pinceau magique ?

    Inventer

    Nvidia Canvas et intelligence artificielle : l’art au bout du pinceau magique ?

    L'intelligence artificielle va-t-elle vous permettre de créer des photos criantes de vérité mais totalement inventées ? L'application Nvidia Canvas peut composer le cliché de vos rêves.
  • NFT : tout comprendre en 5 questions

    Déchiffrer

    NFT : tout comprendre en 5 questions

    Est-ce un nouveau réseau social ? De l'art ? Un monde virtuel ? Pas toujours facile de comprendre les NFT… WE DEMAIN décrypte pour vous ce nouveau concept.
  • Quand le design devient floral

    Découvrir

    Quand le design devient floral

    Fâné, le petit bouquet de fleurs serrées et rigide des années 1990. Depuis une dizaine d’années, un vent de liberté souffle sur la création florale.   De nouveaux maitres fleuristes, inspirés par le mouvement « slow flower » , privilégient les variétés durables et de saison, cultivées localement, parfois dans leur jardin, comme les grands chefs cultivent …