Découvrir  > En Normandie, un forum mondial pour préparer la paix de demain

Written by 17 h 08 min Découvrir • 7 Comments

En Normandie, un forum mondial pour préparer la paix de demain

La 4e édition du Forum mondial Normandie pour la Paix aura lieu les 30 septembre et 1er octobre 2021, à Caen. Une édition qui donne une nouvelle fois une grande place aux jeunes pour préparer la paix de demain.

Le 29/09/2021 par WeDemain
Quelque 3000 lycéens et étudiants sont attendus au Forum Normandie pour la Paix.
Quelque 3 000 lycéens et étudiants sont attendus au Forum Normandie pour la Paix. (Crédit : Forum Normandie pour la Paix)
Quelque 3 000 lycéens et étudiants sont attendus au Forum Normandie pour la Paix. (Crédit : Forum Normandie pour la Paix)

Cette année encore, malgré la crise sanitaire, le Forum mondial Normandie pour la Paix maintient son rendez-vous. Cette 4e édition aura lieu les 30 septembre et 1er octobre 2021 à l’Abbaye aux Dames à Caen, siège du Conseil régional de normand. Un événement dont WE DEMAIN est partenaire. 

“Pour rien au monde nous n’aurions déclaré forfait. Il n’y a jamais d’année blanche pour construire la paix, qui est dans l’ADN de la Normandie. Il est dans l’ordre des choses que nous organisions ce Davos pour la paix”, fait valoir dans un communiqué Hervé Morin, président de la Région.

Le thème central de cette nouvelle édition sera la “gouvernance de la paix”. Avec deux conférences plénières : “Pourquoi la paix nous échappe-t-elle ?” et “Comment reprendre la paix en main ?”. S’ajouteront une vingtaine de débats publics et des rencontres thématiques. L’occasion d’évoquer les menaces qui pèsent sur l’équilibre mondial, d’un point de vue social, politique, économique ou environnemental (changement climatique, cybersécurité, dépendance énergétique, liberté de la presse, terrorisme, conflits armés…). La situation afghane sera évidemment au centre des débats. 

Un forum réunissant experts et jeune public

Rendez-vous d’experts, ce forum se veut aussi ouvert au grand public. Ce sont ainsi 6 000 participants, dont près de la moitié de lycéens et d’étudiants, qui s’y retrouvent chaque année.

“Il y a soixante-quinze ans, se sont déroulés en Normandie certains des combats les plus féroces de la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup d’intervenants vous le diront : les conflits d’aujourd’hui présentent des formes nouvelles, et pourtant les continuités et les permanences restent nombreuses. Le message que nous souhaitons adresser aux jeunes générations est un combat contre la résignation. La paix ne se décrète pas. Elle se poursuit”, soutient Hervé Morin. 

C’est en 2018 que naît cette idée de forum. “Avec Hervé Morin, nous étions peu après la COP21 [décembre 2015], et nous nous sommes dit qu’il existait des grands événements économiques, comme le forum de Davos en Suisse, comme la COP dédiée à l’environnement. Mais aucun n’existait vraiment sur les questions de la paix”, explique François-Xavier Priollaud, vice-président de la Région Normandie, chargé des affaires européennes et internationales.

Une jeune Afghane lauréate d’un prix pour la paix

Lui-même en assure la direction scientifique et stratégique avec Bertrand Badie, professeur des universités à Sciences Po, avec Nicole Gnesotto, titulaire de la chaire “Union européenne” du Conservatoire national des arts et métiers, et avec Frédérique Bedos, présidente de l’ONG Projet Imagine.

Le forum accueille aussi cette année plus de cent experts issus d’horizons divers : chercheurs, grands reporters, membres d’ONG, diplomates, prix Nobel… Un “village pour la paix” permettra notamment au public de rencontrer des acteurs qui mènent des actions de terrain pour la paix et d’assister à des expositions ou des concerts.

Le Forum sera également l’occasion de présenter l’indice Normandie 2021. Conçu par le service de recherche du Parlement européen, cet outil permet d’évaluer les menaces sur la paix et la sécurité dans le monde.

Enfin, pour encourager la paix dans le monde de demain, le Forum remet chaque année un prix à un jeune militant. En 2019, il avait récompensé Greta Thunberg pour son combat en faveur de la justice climatique. En 2020, Loujain Al Hathloul militante des droits des femmes en Arabie saoudite. Cette année, la lauréate est Sonita Alizada, 25 ans, récompensée pour son combat contre le mariage forcé des jeunes filles en Afghanistan.

Pour assister à ces rencontres gratuites et ouvertes à tous, les inscriptions sont ouvertes sur le site normandiepourlapaix.fr

Tags:

A lire aussi :