Découvrir  > Guilhem Chéron, de La Ruche qui dit Oui aux Îles Prairies

Written by 11 h 07 min Découvrir

Guilhem Chéron, de La Ruche qui dit Oui aux Îles Prairies

Le 29/11/2018 par Alice Pouyat

Retrouvez l’intégralité de cet article dans le dernier numéro de We Demain. Disponible en kiosques et sur notre boutique en ligne.

Vous habitez en rase campagne et rêvez d’un peu d’animation ? Vous êtes citadin et cherchez un lieu calme où poser vos bagages ? Alors, attrapez votre souris direction les Îles-prairies.com. Ce site internet révèle  une très sérieuse utopie. Devant vous : une carte de France. Cliquez là où il vous plaira, dans une région rurale ou en périphérie urbaine. Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à réunir 500 signatures et votre demande “d’Île Prairie” sera examinée !

“Ces îles sont des centres d’animation sociale et culturelle, des tiers-lieux destinés à combler l’éternelle “diagonale du vide” française [zones rurales où la densité de population est plus faible que la moyenne, ndlr], à récréer du lien dans les territoires délaissés”, s’enthousiasme Guilhem Chéron, en faisant la démonstration en direct, sur son ordinateur, du “processus d’apparition” des Îles Prairies, son dernier projet. Des lieux dédiés au développement local et à l’accueil de “nouveaux nomades”.

À 45 ans, Guilhem Chéron est un serial social entrepreneur, un chasseur-cueilleur d’idées qui mérite d’être écouté lorsqu’il esquisse un nouveau projet.

Designer de formation, l’entrepreneur a déjà quelques réussites à son actif. Entre autres projets, il a déjà créé un restaurant végétarien à Cuba, appris la cuisine à des enfants handicapés, écrit un livre de recettes sous forme de partition musicale, donné des conférences la tête en bas… et cofondé La Ruche qui dit Oui !, entreprise championne des circuits courts alimentaires.
 
Le voilà en route vers les Îles Prairies….

Tags:

A lire aussi :