Découvrir  > “Nous allons réinventer la place de la Bastille avec les citoyens”

Written by 14 h 37 min Découvrir

“Nous allons réinventer la place de la Bastille avec les citoyens”

Le 16/04/2019 par Alice Pouyat

À tout juste quarante ans, Julien Beller a orchestré la construction participative de l’un des plus gros chantiers parisiens, la rénovation de la place de la Bastille, ni plus ni moins. Mais ne cherchez pas son bureau en plein cœur de la capitale. Julien Beller a fondé son agence d’architecture sur l’immense friche du 6B, à Saint-Denis (93), les anciens locaux d’Alstom transformés avec un collectif d’artistes et d’acteurs de l’économie sociale et solidaire en lieu de rencontres et de manifestations culturelles.
 
Un projet collectif et imaginatif, à l’image de tous ses chantiers.

Formé à l’École d’architecture de la Villette, Julien Beller est d’abord un spécialiste de l’hébergement d’urgence. Il a longtemps travaillé avec les migrants et les Roms, une évidence pour ce “professionnel de la fabrique urbaine”. À La Chapelle, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, il a notamment construit un centre d’hébergement d’urgence avec des containers maritimes et une structure gonflable empruntée à l’architecte Hans-Walter Müller.
 
Julien Beller est aussi l’architecte de l’Arche en l’Ile, un immeuble écologique et participatif, à ossature bois, construit avec les habitants des 26 logements à l’Île-Saint-Denis (93).
 
Et le voilà donc au cœur du projet de rénovation de la place de la Bastille, censée être inaugurée début 2020, avant les élections municipales. Une place imaginée au fil d’une concertation avec les riverains et divers corps de métier, qui devrait laisser plus de place aux vélos, aux piétons, à la nature, mais aussi à l’histoire de cette place traversée par de nombreuses luttes sociales et citoyennes.
   

Retrouvez les autres épisodes de notre web-série Archi Demain : 

Tags:

A lire aussi :

  • “En imitant la nature, notre immeuble se rafraîchit naturellement”

    Découvrir

    “En imitant la nature, notre immeuble se rafraîchit naturellement”

    D’aucuns y verront un boabab aux branches métalliques, d’autres un animal aux écailles hérissées… Une étonnante créature vient de pousser dans l’est de Montpellier. L’Arbre blanc, c’est son nom, est un immeuble dont chaque appartement est doté d’une terrasse de 10 à 32 m2. Comme de petites pièces supplémentaires, dressées dans toutes les directions. De …
  • Cyrille Hanappe : “L’accueil des migrants doit être une compétence locale”

    Découvrir

    Cyrille Hanappe : “L’accueil des migrants doit être une compétence locale”

    Architecte et ingénieur, Cyrille Hanappe s’investit depuis plusieurs années dans les bidonvilles étrangers, mais aussi français.   En 2016, il a participé à l’aménagement du premier camp d’accueil des migrants de Grande-Synthe, à 40 kilomètres de Calais, avec le soutien du maire Damien Carême, finalement brûlé en avril 2017.   L’architecte revient sur cette expérience …
  • Et si vous construisiez votre maison en terre crue ?

    Découvrir

    Et si vous construisiez votre maison en terre crue ?

    Et si vous construisiez votre maison … en terre crue ? L’idée peut paraitre étonnante, mais elle séduit de plus en plus de cabinets d’architectes. Pour preuve, un quartier entier en terre crue va sortir de terre à Ivry-sur-Seine d’ici à 2030. « Plusieurs millions de tonnes de déblais vont être extraits pour creuser les …